Les deux moteurs électriques délivrent en tout près de 500 ch.

Comme Infiniti, Nissan dévoile au salon de Détroit un concept de véhicule entièrement électrique. Le sien ne prend pas la forme d'un crossover, mais celle d'une berline, et plus spécifiquement d'une "berline sport surélevée". Il porte le nom d'IMs.

Avec ce concept aux lignes épurées, Nissan dit avoir cherché à exploiter pleinement les avantages qu'offre la motorisation électrique en matière d'habitabilité. À bord, les sièges sont disposés selon une originale configuration "'2+1+2". Celle-ci est évolutive : il est en effet possible de faire pivoter les sièges avant ou de replier les sièges latéraux pour aménager une seule place arrière plus confortable. La tableau de bord comporte quatre écrans affichant plusieurs types d'informations.

Galerie: Nissan IMs concept

L'IMs bénéficie d'une suspension pneumatique adaptative et de quatre roues motrices. Sa motorisation composée de deux moteurs électriques (un à l'avant, l'autre à arrière) délivre un total de 483 ch et 800 Nm de couple. Elle puise son énergie dans une batterie de 115 kWh installée sous la carrosserie. L'autonomie est estimée à environ 610 km. Si Nissan passe rapidement sur la question des performances, la marque japonaise n'hésite pas à dire que l'IMs "saura (...) maintenir le rythme aux côtés des berlines sport actuelles, mais elle fera également mordre la poussière à la majorité de ses adversaires".

Bien que tourné vers le plaisir de conduite, le concept nippon dispose d'un mode de conduite 100 % autonome (en plus du mode de conduite manuelle). Lorsque ce dernier est enclenché, le volant se rétracte et les deux sièges avant pivotent vers l'intérieur pour faire face au siège arrière. De plus, les éclairages extérieurs deviennent bleus et clignotent continuellement afin d'avertir les passants et les autres automobilistes.

L'IMs est présenté comme "prêt au lancement" mais une commercialisation en l'état ne semble pas acquise pour autant.