Lotus a bien l'intention d'électrifier ses futurs modèles.

Depuis le rachat de Lotus par Geely, le constructeur britannique multiplie les projets. Il se dit que Lotus travaille sur un SUV, qui ira concurrencer le Porsche Cayenne. Mais ce n'est pas tout, puisque les journalistes britanniques d'Autocar ont révélé que la marque travaillait secrètement sur une hypercar électrique. Vous vous doutez bien que Lotus n'a pas (encore) confirmé cette information, mais Autocar se dit sûr de son information : quelque chose d'important se prépare chez Lotus. 

Aujourd'hui, nous apprenons que Lotus a signé un partenariat avec Williams. Curieusement, ce partenariat porte sur les "technologies de propulsion avancées", autrement dit, sur les systèmes destinés aux véhicules électriques. Cette information coïncide donc avec l'annonce d'Autocar, et prouverait que Lotus a bien l'intention de lancer une voiture de sport électrique. Pour cela, la marque profiterait de l'expertise de Williams Advanced Engineering qu'il a acquise en développant les batteries de Formule E. Williams travaille également sur une plateforme modulaire électrique, destinée aux véhicules de route. 

Tout cela est de bon augure pour Lotus, qui restera fidèle à son principe "light is right". Les futurs modèles électrifiés du constructeur resteront aussi légers que possible, et l'apport de la technologie électrique (hybride ou 100 % électrique) permettra de doper la puissance tout en respectant les normes écologiques. 

Lotus reste discret sur son avenir, mais les choses sont en train d'évoluer. Geely a l'intention de faire de Lotus une marque capable de rivaliser avec Ferrari, McLaren ou Porsche. D'après certaines sources, une enveloppe d'environ deux milliards de dollars pourrait être débloquée ! 

 
'