Ce quadricycle électrique est doté de batteries interchangeables.

Alors que le Renault Twizy n'est pas franchement un succès commercial, SEAT a quand même voulu explorer la piste du quadricycle électrique. Le résultat, c'est ce concept Minimó, dévoilé lors de l’édition 2019 du Mobile World Congress de Barcelone.

Ce véhicule long de 2,5 mètres et large de 1,24 mètres peut accueillir deux passagers (configuration 1+1) dans un habitacle entièrement fermé. On y accède en ouvrant l'une des deux portes à ouverture en élytre (celle de droite est plus grande pour faciliter l'accès à bord). Une fois au volant, le conducteur fait face à un écran numérique central regroupant les fonctions d’instrumentation de bord et le contenu numérique du smartphone de l’utilisateur. "Les commandes de direction sont associées à l'assistant vocal de Google", précise SEAT.

La Minimó est un véhicule qui, s'il voyait le jour, se prédestinerait aux services de mobilité partagés. Ainsi, pour éviter les ravitaillements trop longs, les batteries situées sous le plancher sont interchangeables : il suffit donc de les remplacer par des unités pleines une fois qu'elles sont déchargées.

Seat Minimó Concept Car
Seat Minimó Concept Car

L'autonomie est évaluée à une centaine de kilomètres. La fiche technique du véhicule n'est pas communiquée, mais SEAT assure que "le plaisir de conduite est au rendez-vous" grâce à un châssis rigide avec des roues de 17 pouces placées aux extrémités et à une structure de carrosserie légère. La marque indique également qu'il serait possible de greffer des technologies de conduite autonome de niveau 4.

Dans son communiqué, SEAT n'aborde pas le sujet de la commercialisation de la Minimó. Impossible donc de savoir quel sera l'avenir de ce quadricycle électrique, qui sera exposé au salon de Genève début mars.

Galerie: Seat Minimó Concept Car