Un régulateur récalcitrant sur deux modèles.

Alfa Romeo a annoncé un rappel sur environ 60'000 voitures dans le monde entier pour un problème de régulateur de vitesse. Celui-ci ne se désactiverait pas assez vite lorsque la pédale de frein est pressée et pourrait également afficher une vitesse plus importante que ce qui est demandé. Ce sont les modèles récents de la marque, la berline Giulia et le SUV Stelvio, qui sont concernés par ce rappel.

Les ingénieurs de la marque ont mené des tests sur les deux modèles et ont remarqué que le régulateur ne se désactive pas aussi vite qu'il le devrait, selon les conditions de motricité des voitures, ce qui peut entraîner un danger si le freinage est fait en urgence. Mais de manière encore plus dangereuse, le régulateur ne se désactiverait pas en appuyant sur le frein dans certains cas, provoquant parfois une accélération de la voiture et obligeant le conducteur à écraser le frein pour annuler la vitesse demandée.

Le constructeur a évidemment envoyé une lettre aux possesseurs des deux modèles, ceux fabriqués entre décembre 2016 et mai 2018, pour les inviter à passer dans un atelier Alfa Romeo et régler le problème. Normalement, celui-ci ne dépend que d'une petite intervention et d'une mise à jour du logiciel interne. En attendant, c'est la prudence qui est de mise et la marque conseille de se passer de l'option concernée.

Sur les 60'000 modèles concernés, environ 20'000 se trouvent aux États-Unis, et une majorité des autres se trouve possiblement en Europe. Heureusement, aucun incident n'a été à déplorer et Alfa Romeo a pu s'en rendre compte avant qu'un tel désagrément n'arrive. L'an dernier, les deux modèles avaient été rappelés en petite quantité pour un problème de liquide de frein.

'