Même si Bugatti obtient le feu vert de la part du groupe Volkswagen, ce modèle ne verra pas le jour avant 2022.

Depuis l'arrivée de Stephan Winkelmann à la tête de Bugatti, les choses sont en train de changer. La marque du groupe Volkswagen ne propose qu'un seul modèle à ses clients, la Chiron, qui est aussi déclinée en version Sport. La Divo et La Voiture Noire sont des voitures exclusives (et toutes vendues), basées sur la Chiron, et qui permettent surtout à Bugatti de gagner de l'argent sans avoir à vraiment développer de nouvelles voitures...

La marque alsacienne veut maintenant vendre un second et véritable nouveau modèle. Bugatti se dit prêt à lancer cette voiture, mais la décision finale n'appartient pas à Bugatti, mais au groupe Volkswagen, qui doit accepter ou refuser ce projet en fonction de sa viabilité économique. En effet, dans un récent entretien accordé à Autocar, Stephan Winkelmann a déclaré : "La marque est prête pour la deuxième voiture, mais ce n'est pas à moi de décider. Dans l'immédiat, nous sommes prêts ! Nous avons beaucoup travaillé, et nous voulons un deuxième modèle"

La déclaration de Winkelmann confirme que Bugatti travaille sur une nouvelle voiture. Il reste à connaître son identité, puisque la marque ne commercialisera pas une seconde hypercar, aussi chère et aussi puissante que la Chiron comme l'a indiqué Winkelmann : "Il y a une déconnexion entre ces deux modèles. Cette nouvelle Bugatti sera inférieure à la Chiron (NDLR : en termes de prix et de puissance) mais supérieure à tous les autres modèles (concurrents)"

Bugatti Chiron Sport
Bugatti Divo

Certains médias évoquent un SUV, mais on rappelle qu'en début d'année, dans un communiqué de presse, Stephan Winkelmann a clairement indiqué qu'il n'y aura pas de SUV signé Bugatti : "Il n’y aura pas de SUV signé Bugatti. Ce ne serait pas en adéquation avec l’histoire de la marque". Pourtant, le constructeur a les moyens et les raisons de commercialiser un tel engin. Comme Bugatti, Lamborghini appartient au groupe Volkswagen, et il serait plutôt simple de reprendre le châssis du Lamborghini Urus pour concevoir un SUV Bugatti.

Nous pensons que Bugatti travaille plutôt sur une berline, et nous avons plusieurs raisons d'y croire. Souvenez-vous, en août 2018, un prototype bâché a été aperçu. Nous n'avons aucune information à propos de ce mystérieux modèle, mais la forme de la carrosserie est sans équivoque. Car Magazine croit de son côté que la marque commercialisera une berline électrique, basée sur la plateforme de la Porsche Taycan, mais qui serait plus longue et utiliserait massivement de la fibre de carbone ainsi que des batteries à semi-conducteur.

Source : Autocar