Ce modèle sera présenté au cours de l'année 2019.

Dans quelques mois, Audi présentera l'e-tron Sportback, son deuxième SUV 100% électrique. Nous savons qu'il aura la physionomie d'un coupé, comme nous l'avons vu sur le concept-car éponyme, présenté au Salon de Shanghai 2017.

À partir du concept, nous avons réalisé ce rendu, qui met en avant un crossover plus passionnant que l'e-tron. Logiquement, la chute accentuée du toit limitera la hauteur sous pavillon au niveau des places arrière ainsi que le volume du coffre.

Sur le plan mécanique, s'il hérite de la même architecture que l'e-tron, il disposera de deux moteurs placés sur chaque essieu qui délivreront une puissance cumulée d'environ 360 ch (jusqu'à 408 ch avec la fonction overboost). Ainsi à sa conception, l'e-tron Sportback sera de ce fait un véhicule quatre roues motrices, sans pour autant avoir recours à une transmission. De plus, il sera performant, ce qui pourrait se traduire par une vitesse de pointe limitée électroniquement à 200 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h réalisée en 5,7 secondes. 

Galerie: Illustration de l'Audi e-tron Sportback

Audi e-tron Sportback : Jusqu'à 503 ch ?

Cependant, le SUV "écologique" pourrait également utiliser le système de propulsion de l'e-tron Sportback Concept, qui développe 435 ch, avec des pointes ponctuelles à 503 ch. Cette puissance permet à l'e-tron Sportback d'atteindre 210 km/h en vitesse de pointe, et d'abattre le 0 à 100 km/h en seulement 4,5 secondes. 

En ce qui concerne la recharge de la batterie, il serait possible de récupérer 80 % d'autonomie en seulement 30 min. Lors de la conduite, l'e-tron Sportback pourra également récupérer de l'électricité et la stocker grâce au système de récupération d'énergie cinétique. Selon nos estimations, l'autonomie de l'e-tron Sportback serait de 400 km selon le cycle WLTP.

Render Audi e-tron Sportback

Deux écrans à l'intérieur

Dans l'habitacle, il est logique qu'il adopte une console centrale avec deux écrans tactiles, l'un pour le système d'infodivertissement et l'autre pour la climatisation et les autres fonctions secondaires. Sera-t-il possible pour les clients d'opter pour deux caméras haute définition pour remplacer les rétroviseurs conventionnels comme dans l'e-tron ? Cela reste à voir...

D'ailleurs, ce véhicule devrait être assemblé à l'usine Audi située à Bruxelles. Et ce n'est pas tout, car en 2020, le coupé GT cinq portes nommé e-tron GT deviendra aussi une réalité !

'