Maintenant... presque !

C'est une transformation optimiste, pour ne pas dire hasardeuse, qu'a tenté le propriétaire d'une Hyundai Coupe, qui semblait visiblement peu enthousiaste face à sa voiture. La pauvre coréenne, une voiture pourtant sympa dans sa forme d'origine, a été affublée d'un déguisement faisant irrémédiablement penser à une Bugatti Chiron. Bien évidemment, elle n'en a ni le charme, ni la finition du modèle qu'elle essaie de reproduire. 

On comprend évidemment l'attrait de ce conducteur pour l'une des voitures les plus puissantes du marché, l'hypercar étant propulsée par un W16 de 8.0 litres affichant 1500 chevaux. Et l'on comprend tout autant que cette personne n'ait pas les 2,5 millions d'euros nécessaires pour devenir propriétaire du monstre alsacien. Était-ce une raison suffisante pour martyriser cette pauvre Hyundai Tiburon, aussi appelé Coupe chez nous ? On en doute sérieusement !

Pour ne laisser aucun doute aux observateurs, le schéma de couleur utilisé, entre bleu clair et noir, rappelle évidemment la marque de Molsheim, tout comme le C, dessiné derrière les portières de la Hyundai, rappelle le souci du détail que Bugatti a eu avec la Chiron. Hormis cela ? Des bas de caisses grossièrement élargis, des éléments aérodynamiques à l'avant qui font davantage penser à une Nascar d'ancienne génération et un aileron arrière totalement démesuré sur cette voiture qui n'en demandait certainement pas tant.

On n'oubliera d'ailleurs pas de mentionner l'apparence de cet appendice à l'arrière de la voiture, qui ressemble bien plus à l'aileron d'une Koenigsegg One:1 qu'à celui d'une Chiron... puisque cette dernière n'a qu'une appendice mobile lorsqu'elle atteint des vitesses élevées ! Dès lors, il n'est pas étonnant de trouver cette voiture sur la partie 'Poor car mods' (littéralement 'mauvaises transformations de voitures') sur Reddit. Nul doute que les efforts effectués par son propriétaire l'ont été faits avec un mauvais goût volontaire, qu'il doit toutefois assumer au quotidien en conduisant sa voiture !

'