Déjà beaucoup de kilomètres parcourus mais aucune panne grave à signaler. L'équipe technique veille au grain.

Pour cette quatrième étape du Tour Auto, les voitures sont parties de Vichy en direction de Charade, pour une première étape sur circuit. La journée s’est poursuivie avec deux spéciales dans des conditions climatiques parfois délicates. Les 204 et 504 Coupé engagées par Peugeot ont encore bien fonctionné dans l'ensemble et ont pu rallier la ville de Tours où se situait l'arrivée du jour.

Même quand tout va bien, comme c'est le cas pour Peugeot depuis le début du Tour Auto 2019, les équipes techniques ne chôment pas. En plus de ravitailler en essence les voitures tout au long du trajet, ce qui n’est déjà pas une mince affaire, elles assurent quotidiennement de nombreuses opérations d’entretien.

Lorsque la journée se termine, les techniciens déploient une bâche étanche sous la voiture et commencent par un petit nettoyage des vitres, des phares, des clignotants, etc. Ensuite, ils vérifient les niveaux (huile, eau, liquide de freins), contrôlent les jeux, l’état des freins (disque et plaquettes), inspectent la ligne d’échappement, le serrage des écrous, les feux, le klaxon, et réalisent d'autres petites choses encore. Ainsi, les équipages sont quasi certains d'avoir une voiture parfaitement fonctionnelle le lendemain, lorsque commence la nouvelle étape.

Tour Auto 2019
Tour Auto 2019

À ces opérations de routine peuvent évidemment s’ajouter des réparations "exceptionnelles", en cas de panne inattendue ou d'accident. L’année dernière, les équipes de Peugeot avaient par exemple dû réparer le longeron de la 504 Coupé après une petite sortie de route.

Demain, les concurrents prendront la direction de Deauville où se trouve l’arrivée du Tour Auto 2019. Ils feront deux spéciales et une épreuve sur le mythique circuit du Mans.

Galerie: Tour Auto 2019 - Jour 4