Les 204 et 504 Coupé que nous avons suivies sont arrivées à bon port.

En ce cinquième et dernier jour de course, les équipages sont partis à l’aube de Tours, direction le mythique circuit Bugatti du Mans pour une première passe d'armes, sur une piste rendue humide par le mauvais temps. Les voitures ont ensuite réalisé deux spéciales puis ont rallié en fin de journée Deauville, là où se trouve l'arrivée de ce Tour Auto 2019.  

Galerie: Tour Auto - Jour 5

À l’heure des bilans, l’équipe Peugeot que nous avons suivie tout au long de l’épreuve est plutôt satisfaite : les 204 et 504 Coupé ont fait bonne figure dans leur catégorie, bien qu’elles ne soient pas parvenues à décrocher la victoire au général. La 504 Coupé a bien fait quelques petits caprices hier en fin de journée, mais rien de bien grave, les techniciens ayant simplement eu à changer les bougies. La 204 Coupé, elle, a tourné comme une horloge tout au long de l'épreuve.

Autre motif de satisfaction pour le constructeur au Lion : l'enthousiasme suscité par la 508 SW, qui a suivi à la trace les deux voitures engagées. Dire que cela laisse augurer un gros succès commercial serait sans doute prématuré, mais force est de constater que le break sochalien reçoit généralement beaucoup d'éloges de ceux qui le croisent. 

Si, au terme de ces cinq jours de course, les deux Peugeot répondent encore présent, ce n'est pas le cas de toutes les voitures ayant pris le départ de cette 28ème édition. Entre les véhicules victimes d'une grosse sortie de route et ceux immobilisés par une panne, les plateaux n'ont cessé de s'amenuiser aussi bien en régularité qu'en compétition. Le Tour Auto n'est décidément pas une promenade de santé, ni pour les voitures, ni pour les hommes !