Lancé en 2013, ce modèle aura connu une existence brève.

Cette fois, cela ne fait plus aucun doute : BMW ne remplacera pas la Série 3 Gran Turismo lorsque celle-ci arrivera à la fin de son cycle. Harald Krüger, la patron du groupe BMW, a lui-même abordé le sujet dans une conférence consacrée aux finances de son entreprise et à ses projets. "Il n'y aura pas de remplaçante pour la Série 3 Gran Turismo", a annoncé sans détour le patron du géant allemand.

Il y a quelques mois, Klaus Frohlich, membre du comité directeur de BMW, avait expliqué que ce modèle ne collait plus tout à fait aux attentes du marché. Selon lui, une part importante de la clientèle s'est détournée de la Série 3 Gran Turismo pour des modèles comme le X1 ou le X3. Autrement dit, les SUV ont encore fait une nouvelle victime !

La Série 3 Gran Turismo reprenait la recette de la Série 5 du même nom, laquelle a été remplacée par la Série 6 GT. Même sans elle, la gamme de la Série 3 restera très fournie, entre le modèle classique, le break et les dérivés Série 4.

Au-delà du cas de ce véhicule, Harald Krüger s'est attardé sur les perspectives de développement de son entreprise, et notamment sur l'iNext, son futur porte-drapeau. Programmé pour 2021, ce modèle entièrement électrique sera doté d'un système de conduite autonome de niveau 3. À son lancement, BMW mettra sur la route une flotte de 500 exemplaires expérimentaux pourvus de systèmes de conduite autonome de niveaux 4 et 5.

Harald Krüger a également expliqué que les délais nécessaires au développement d'un véhicule allaient considérablement diminuer avec l'avènement de nouvelles technologies de simulation. Grâce à celles-ci, le constructeur pourra réduire de façon drastique le nombre de prototypes utilisés dans la mise au point d'un nouveau véhicule.

'