Moins de quatre mètres de long mais un habitacle pour sept !

Après l'Arkana à destination de la Russie et son clone Samsung pour la Corée du Sud, Renault poursuit son offensive à l'internationale avec le Triber. Ce véhicule à mi-chemin entre le monospace, le ludospace et le SUV est spécialement conçu pour le marché indien, où le constructeur tricolore propose déjà la Kwid, le Duster et le Captur. Il vise essentiellement les familles nombreuses en Inde.

Malgré une petite audace au niveau du montant C, où la carrosserie forme une vague brisant la ligne des vitres latérales, le Triber ne peut prétendre à un premier prix de beauté. Mais il réussit le tour de force de pouvoir accueillir sept personnes à son bord en limitant sa longueur à 3,99 mètres. Il échappera donc à la taxation appliquée aux véhicule de plus de quatre mètres en Inde.

Renault Triber
Renault Triber

Logeable, le Triber est également modulable avec une deuxième rangée de sièges coulissante, inclinable, rabattable et basculante. Les deux sièges de la dernière rangée sont indépendants et amovibles. En fonction de la configuration choisie, le volume de coffre varie de 625 à 84 litres.

Le Triber se présente comme un véhicule certes basique mais pas indigent pour autant. La liste des équipements proposés de série ou en option comprend une instrumentation numérique, un écran tactile de 8 pouces compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, une caméra de recul ainsi qu'une climatisation dont tous les passagers peuvent profiter, Renault ayant aussi mis des aérateurs aux rangs 2 et 3. Le véhicule est en outre équipée de quatre airbags et de ceintures trois points à tous les rangs. 

Renault Triber

Le Triber est animé par un modeste trois-cylindres 1,0 litre, peu puissant avec seulement 72 ch mais facile à entretenir selon Renault et déjà éprouvé sur d'autres véhicules de la marque. Il peut recevoir une boîte manuelle à cinq rapports ou une boîte robotisée.

Ce nouveau modèle sera produit localement, dans l'usine de Chennai. Il arrivera sur le marché indien au second semestre 2019 et sera vendu à un prix que Renault promet "compétitif". Décrit comme un véhicule "international", le Triber pourrait par la suite être proposé ailleurs, mais probablement pas en Europe.

'

Galerie: Renault Triber