Ce n'est pas vraiment une surprise, mais c'est toujours dur à entendre...

À tous ceux qui rêvent secrètement d'une résurrection de la 2CV, nous avons une mauvaise nouvelle à vous annoncer : la patronne de la marque n'est guère favorable à cette idée. Interrogée par Top Gear, Linda Jackson a été très claire à ce sujet : le constructeur au double chevron peut s'appuyer sur sa riche histoire pour écrire le futur, mais jamais il ne versera pas dans le néo-rétro. Il est donc inutile d'espérer un modèle pensé comme une nouvelle 2CV ou quoi que ce soit d'autre faisant trop ouvertement référence au passé, cela ne se produira pas.

"Je pense qu'il faut toujours penser de façon innovante", a expliqué pour se justifier Linda Jackson. D'après elle, la clientèle "veut de la nouveauté". Ce raisonnement, Volkswagen pourrait le valider après l'échec de sa New Beetle, même si le constructeur allemand ne semble pas avoir complètement abandonné l'idée de faire du néo-rétro. En revanche, Fiat aurait bien du mal à le comprendre : sa nouvelle 500 a été un véritable carton et continue de très bien se vendre plus de 10 ans après son lancement ! L'exemple de Mini montre aussi que le néo-rétro, lorsqu'il est bien pensé, peut très bien fonctionner sur le plan commercial.

Citroën n'a pas toujours eu de position aussi tranchée à ce sujet. En 2009, le constructeur avait présenté au salon de Francfort un véhicule ouvertement inspiré de la 2CV en matière de style, le concept Révolte. Et puis il y eut aussi la première C3 qui, à sa façon, revisitait les traits de la deuche. La génération actuelle a en revanche pris ses distances avec cette encombrante aînée, dont on fêtait le 70ème anniversaire l'année dernière.

Source : Top Gear UK

'