Rien de plus simple que de dérober une voiture moderne.

Le vol de voiture n'est pas un phénomène nouveau. En revanche, les techniques utilisées par les malfaiteurs évoluent, et sont de plus en plus sophistiquées. À l'époque, lorsque les voitures s'ouvraient et démarraient à l'aide d'une clé, les voleurs utilisaient des pieds de biche ou cassaient les vitres, afin de pénétrer à l'intérieur de la voiture et de la démarrer en jouant des fils. Cette technique est révolue, car les voitures modernes ont bien évolué. 

Selon le baromètre de Coyote Secure qu'Europe 1 a pu consulter, 85 % des voitures sont dérobées via des moyens informatiques ! Cela représente une écrasante majorité des vols et inquiète les automobilistes, car plus aucune voiture n'est à l'abri, d'autant plus que ces vols se font sans effraction, même en plein jour. 

La voiture moderne est équipée d'un programme informatique. Pour l'ouvrir et la démarrer, plus besoin de sortir la clé, elle reste dans la poche. Il suffit de se rapprocher du véhicule qui va alors lire le code inscrit dans la clé afin de s'ouvrir et de démarrer. Les malfaiteurs connaissent parfaitement son fonctionnement, et ont crée "l'attaque relais". Cette technique est très simple, à l'aide d'un appareil, les voleurs vont simplement copier à distance (une dizaine de mètres) le signal émis par la clé de votre voiture. Une fois copié, ils n'ont plus qu'à se diriger vers votre auto et à utiliser la clé usurpée pour s'emparer de votre véhicule. 

Pour votre information, l'an dernier, en France, 142'000 véhicules ont été volés. Ce nombre est en baisse, et il semblerait que les voleurs travaillent en réseau, et choisissent le modèle de voitures qu'ils souhaitent avant de passer à l'action en vue de le revendre dans un pays étranger, en Afrique ou dans les pays de l'est. Comme les voitures sont connectées, il arrive que les gendarmes retrouvent certaines d'entre elles, encore faut-il qu'elles soient encore sur le territoire français.

'
Source: Europe 1