Ces mesures visent à réduire les coûts et les délais.

À partir du lundi 22 juillet 2019, l'épreuve du permis de conduire connaîtra quelques changements. Ces mesures avaient été annoncées par le Premier ministre, Édouard Philippe, au mois de mai dernier. Le but étant de réduire le coût du permis de conduire de 30 %, mais aussi, les délais d'attente qui sont parfois un peu longs.

Le permis à 17 ans

La première mesure concerne l'âge à partir duquel les candidats peuvent tenter de décrocher leur permis de conduire. Si vous n'empruntez pas la voie de "l'apprentissage anticipé de la conduite", communément appelé "conduite accompagnée", l'âge légal reste fixé à 18 ans. En revanche, si vous êtes en conduite accompagnée, il sera possible de passer son permis à 17 ans, contre 17 ans et demi jusqu'à présent. Cependant, les nouveaux conducteurs ne pourront pas prendre la route seuls, ils devront être accompagnés jusqu'à leur majorité.

Le permis boîte automatique renforcé

Les candidats peuvent obtenir le permis boîte automatique, qui contrairement au permis boîte manuelle, ne nécessite que 13 heures de formation. Pour convertir le permis boîte automatique en permis boîte manuelle, il fallait respecter un délai de six mois après l'obtention du permis et suivre une formation complémentaire de sept heures sans examen final. Pour encourager les candidats à tenter le permis boîte automatique, le délai d'attente de six mois est réduit à trois mois. 

L’apprentissage par simulateur

Après l'épreuve théorique, les candidats se forment à la conduite afin de décrocher le précieux sésame. En France, plus de la moitié des auto-écoles sont équipées de simulateurs, sur lesquels les candidats peuvent se former. Sur les 20 heures de conduite obligatoires, les apprentis ne pouvaient pas conduire plus de 5 heures en simulation. À partir du 22 juillet, la limite passe de 5 à 10 heures. L'apprentissage par simulateur coûte moins cher, l'économie est estimée à 135 euros (pour un candidat qui suivrait une formation de 30 heures et qui réaliserait 10 heures de conduite en simulateur).

'