Une page dédiée à la voiture vient d'être mise en ligne sur le site officiel de la marque en France.

Il y a quelques semaines, Chevrolet créait la sensation en dévoilant la première Corvette à moteur central arrière. Une architecture encore inédite pour la GT américaine qui a eu le mérite de faire couler beaucoup d'encres, dans le bon comme dans le mauvais sens. En Europe, et plus particulièrement du côté de l'Hexagone, les fans de la Corvette peuvent être rassurés puisque cette nouvelle génération va bel et bien franchir l'Atlantique et poser ses roues en France. En effet, une page dédiée à la voiture vient d'être mise en ligne sur le site internet français de Chevrolet. Pour le moment, la marque n'a pas donné plus de précisions concernant l'arrivée de la nouvelle Corvette en France.

À quels prix ?

Nous aimerions, par exemple, connaître sa date de commercialisation mais aussi son prix. Pour rappel, aux États-Unis, la voiture s'affiche à partir de 59'995 dollars, soit environ 54'000 euros. Ce tarif n'inclut évidemment pas les frais, les taxes, les transformations mais aussi la marge venant du distributeur. Les prix français, et plus globalement européens, seront plus élevés qu'au pays de l'Oncle Sam. Rappelons que la Corvette est l'une des dernières survivantes de la marque Chevrolet en Europe avec la Camaro. En effet, Chevrolet a quitté le marché européen en 2015, en laissant toutefois le soin au réseau Cadillac de commercialiser l'ancienne génération de la Corvette et la Camaro. Les ambitions de Chevrolet avec la nouvelle Corvette sont internationales, en témoignent les versions configurées avec le volant à droite disponibles à la commande.

Un V8 atmosphérique, bien entendu

Pour rappel, la Corvette dispose d'un bloc V8 6,2 litres, atmosphérique bien entendu, doté de deux soupapes par cylindres. Le "small block" comme on peut l'appeler (puisqu'il y aura évidemment des versions plus puissantes à l'avenir) délivre 495 chevaux et 637 Nm de couple. Le moteur est associé à une inédite boîte à double embrayage à huit rapports, fournie par Tremec, et qui remplace l'ancienne boîte automatique à convertisseur. Malgré la nouvelle architecture en aluminium et des matériaux allégés pour les trains roulants, le poids est en augmentation puisqu'il est annoncé à 1530 kilos à sec, soit certainement plus de 1600 kilos avec les pleins faits. Dans tous les cas, vivement son grand retour en France pour une première prise en main plus qu'attendue.

'

Galerie: Chevrolet Corvette Stingray (2019)