Jusqu'au 3 novembre !

Cet été déjà, le groupe E.Leclerc avait vendu les carburants à prix coûtant le week-end, et l'opération s'était terminée le 1er septembre. Il faut croire que le succès a été au rendez-vous sur les 674 stations-service du groupe et que les clients ont massivement choisi Leclerc pour se ravitailler, car ce sera de nouveau le cas lors du mois d'octobre, où l'opération sera relancée chaque week-end.

Après 10 week-ends consécutifs, la plus longue série jamais effectuée par Leclerc, le carburant sera à prix coûtant dans toutes les stations du groupe, le samedi et le dimanche. Ça a commencé le week-end dernier, le 28 septembre, et les promotions seront prolongées jusqu'au 3 novembre prochain. Le fioul n'est pas concerné par ces réductions, et elles ne s'appliqueront pas au carburant vendu sur les stations autoroutières, dont le coût d'exploitation est vraisemblablement trop élevé pour pouvoir faire bénéficier d'une telle ristourne.

Lors de la première opération, le groupe avait assuré pouvoir faire gagner de cette manière des millions d'euros à ses clients, et cela va recommencer ce mois-ci. Pour l'enseigne, c'est le moyen de multiplier les clients, ce qui compense la perte sur le prix de l'essence et du diesel, mais cela permet surtout d'augmenter la fréquentation de ses grandes surfaces, qui sont le véritable pilier de son économie. De plus, le groupe a toujours milité pour un carburant plus accessible, Édouard Leclerc ayant milité pour que l'État, en lien avec les groupes pétroliers, n'ait plus le monopole du prix des carburants.

Intermarché a également lancé une opération similaire pour le mois d'octobre, afin de compenser la hausse due aux attaques en Arabie saoudite, mais dans les deux cas, le gain devrait être limité pour les automobilistes, qui bénéficieront de la part habituellement réservée au distributeur, qui est loin d'être la proportion la plus élevée dans le prix des carburants à la pompe.

'