450'000 clients s'estiment trompés.

Le salon de Francfort 2019 s'est fermé il y a quelques jours sur un bilan plus que mitigé avec une fréquentation en forte baisse. S'il s'agit du mal qui touche tous les grands salons automobiles internationaux, chacun d'entre eux voit également ses stars changer au fur et à mesure, avec l'arrivée en force de la voiture électrique. Une transition du thermique vers des moteurs électriques, ou au moins électrifiés, qui a notamment été poussée par l'énorme scandale du "dieselgate" et les moteurs truqués de Volkswagen, révélé justement en plein salon de Francfort en 2015. Le procès s'ouvre ce 30 septembre 2019 à Brunswick.

C'est à quelques dizaines de kilomètres du siège de Volkswagen de Wolfsburg qui se tient à partir d'aujourd'hui une audience hors normes. Pas moins de 450'000 clients de la marque allemande se sentant trompés se sont rassemblées dans une requête commune. Une nouveauté dans la législation allemande, justement poussée par les dimensions de cette affaire. Cette requête groupée est gérée par une seule et même association de consommateurs, VZBZ, laquelle accuse Volkswagen d'autre sciemment trompé ses clients avec ce logiciel espion installé dans chacune des voitures et permettant de biaiser les chiffres lors des contrôles anti-pollution.

Le plus dure pour la justice dans ce procès du dieselgate sera évidemment de trancher sur un éventuel préjudice pour les clients. Une cinquantaine de points seront passés au crible tout au long de ce procès qui pourrait durer plusieurs années. Si d'un côté Volkswagen se défend en expliquant qu'il "n'y a pas de dommages et donc de fondements à cette requête", pour l'association VZBV et son directeur Klaus Müller, il ne fait aucun doute que la justice donnera raison aux clients en reconnaissant un préjudice et en reconnaissant que Volkswagen a agi "de manière contraire à l'éthique". 

Que risque Volkswagen ? A priori, il ne serait pas question de remboursement, mais chaque plaignant pourrait essayer de faire valoir ses droits de manière individuelle. Quant à VZBV, elle se dit ouverte à un accord à l'amiable avec le groupe. 

'