Selon les responsables de la supérette, le prix devait avant tout être dissuasif.

À Ergué-Gabéric, près de Quimper, des clients ont fait la mauvaise expérience de payer leur litre de gazole à trois euros ! Les faits se sont déroulés le dimanche 1er décembre 2019. Alors que la région est frappée par une pénurie de carburant à cause d'un mouvement social, une station essence a semble-t-il voulu profiter de cette situation pour doubler le prix du carburant. 

 

C'est une cliente qui a publié sur son compte Facebook son ticket de caisse (voir ci-dessus) sur lequel nous pouvons lire qu'elle a dépensé 27 euros pour remplir son réservoir de 9 litres de gazole. Les journalistes de France Bleu ont contacté la supérette qui a vendu le gazole à un prix exorbitant. Celle-ci a nié en bloc les faits, affirmant que ce jour-là, la station était fermée avant d'avouer que le prix affiché ce dimanche-là devait décourager les clients à se servir en fond de cuve. La cliente, de son côté, a déclaré que la station était bel et bien ouverte : "J'ai vu la queue, on m'a dit il y a du carburant, alors j'ai pris mon tour. Effectivement les pompes de droite étaient fermées mais pas celle de gauche.". Depuis ce jour-là, le prix du gasoil est revenu à la normale. Selon le site mon-essence.fr, dans cette station-là (Carrefour Market Ergué-Gabéric), le litre de gasoil est de 1,428 euro (prix relevé le 11/12/2019).  

La semaine dernière, selon les données du ministère de la Transition écologique, le prix du litre de gazole a progressé de 0,82 centime dans les stations-service françaises. Enfin, les autres carburants s'affichaient à 1,4987 euro le litre (SP95-E10) et 1,5851 euro pour le SP98 (en hausse de 0,92 centime). Dans tous les cas, aucune autre station n'a vendu le litre de gazole à 3 euros (hormis celle près de Quimper)...