Elle ne valait rien à l'époque, mais aujourd'hui...

Le 10 janvier 2020, Mecum Auctions a mis aux enchères la Mustang GT du film Bullitt. Il s'agit de l'un des deux exemplaires ayant servi au tournage du film. Cette voiture est entrée dans l'histoire en signant l'une des plus légendaires scènes de course-poursuite avec Steve McQueen à son volant. Bullitt a été l'un des premiers films - si ce n'est le premier - à placer les spectateurs à bord du véhicule grâce à des caméras embarquées. 

Après le tournage, cette Mustang GT a passé le plus clair de son temps à l'arrêt. Aujourd'hui, elle a trouvé un nouveau propriétaire qui aura tout le loisir de la chouchouter afin de lui donner une seconde vie. Ce dernier vient de l'acheter pour la modique de 3,7 millions de dollars, soit un peu plus de 3,3 millions d'euros. 

Un passé mouvementé

La Mustang GT de Bullitt a un historique limpide. Elle a été vendue à la fin des années 1960 à Robert Ross, un employé de Warner Bros, qui l'utilisait quotidiennement pour aller à son travail. Un peu plus tard, en 1970, c'est le détective Frank Marranca qui fit l'acquisition de cette voiture. À cette époque, elle n'avait pas encore pris beaucoup de valeur. Franck a vendu cette Mustang GT à Robert Kiernan pour la modique somme de 6000 dollars. La famille Kiernan l'a gardée pendant plusieurs décennies, elle a même refusé de la restituer à Steve McQueen qui a tenté de l'acheter à plusieurs reprises. En 1980, alors que son tableau de bord n'indiquait que 105'000 km, son embrayage a lâché, ce qui lui a valu de rester au garage pendant plusieurs années sans rouler le moindre kilomètre.  Robert Kiernan a essayé de restaurer ce collector plusieurs fois, mais il fut atteint de la maladie de Parkinson. Il décède en 2014, et c'est son fils, Sean Kiernan qui en a hérité. Sean révèle le véhicule au public en 2018, à Detroit, aux côtés de la nouvelle Mustang Bullitt

Ford Mustang 'Bullitt' originale
Ford Mustang 'Bullitt' originale

L'éternelle Bullitt

Cette Mustang a littéralement traversé le temps. Aujourd'hui, elle est inscrite au registre national des véhicules historiques. La voiture est dans son jus, l'habitacle a encore les supports caméra ayant servi lors du tournage. Sa ligne d'échappement modifiée n'a pas bougé, tout comme son moteur V8 de 6,4 litres dont certaines pièces ont dû être changées pour le garder en vie. Cette voiture est reconnaissable grâce à sa calandre noircie, ses jantes 'American Racing Torque Thrust' et sa couleur 'Highland Green'.

Galerie: La Mustang GT du film "Bullitt" aux enchères