C'est en toute discrétion que Bugatti a officiellement ouvert sa première concession française, du côté de Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine.

Du côté de Neuilly-sur-Seine, dans la banlieue ouest proche de Paris, s'est ouvert un showroom un peu particulier. En effet, c'est en toute discrétion que fut inaugurée, le jeudi 6 février 2020, la première concession Bugatti en France, venant ainsi épauler celle de Monaco pour mailler l'ensemble des zones géographiques françaises où sont susceptibles de se trouver le plus de clients potentiels. Soulignons déjà le fait d'ouvrir une concession du côté de Paris et de sa proche banlieue, à une époque où la plupart des établissements liés à l'automobile ferment chacun leur tour.

Bugatti seul au monde ?

Au 181 Avenue Achille Peretti, à Neuilly-sur-Seine, vous y trouverez donc maintenant Bugatti. Et c'est bien là l'un des seuls établissements automobiles qui animera l'une des rues les plus passantes de Neuilly-sur-Seine. Auparavant, nous y trouvions Citroën et son immense succursale sur sept étages, fermée à la fin de l'année 2015, ou encore une concession BMW gérée par le groupe Horizon et maintenant remplacée par une chocolaterie. Bugatti pourra trouver comme seul compère sur cette avenue un petit showroom Smart géré par le groupe Como.

La concession Bugatti, nous la devons évidemment à la volonté de la marque d'accentuer sa présence sur le territoire français, mais surtout se montrer plus visible. Pour se faire, c'est le Groupe Schumacher, incontournable distributeur automobile en région parisienne, qui a été sélectionné par Bugatti pour les représenter. Un choix logique puisque le groupe est un habitué des marques haut de gamme désormais, puisqu'elle possède dans son giron Maserati, la future concession McLaren qui devrait ouvrir d'ici peu et bien évidemment Lamborghini du côté de La Défense. Sans compter évidemment bon nombre de marques généralistes, à commencer par Renault, Dacia, Fiat, Jeep ou encore Volkswagen pour ne citer qu'eux.

Showroom Bugatti Paris
Showroom Bugatti Paris

Discrétion de rigueur

À notre arrivée du côté du showroom Bugatti pour la présentation et l'inauguration de l'établissement, surprise, pas de strass ni de paillettes comme ce fut le cas pour l'inauguration de la concession Lamborghini à Puteaux, mais plutôt un accueil confidentiel. L'ensemble de la devanture est noir et le nom de la marque est simplement affiché en toute lettre. Pas de logo ni d'extravagances en tout genre. Derrière, nous y découvrons un petit showroom où il sera possible pour le client de remplir la majorité des étapes menant à l'achat d'une Bugatti, la Chiron en l'occurence, seul modèle présent au catalogue pour le moment.

Pour le moment, en effet, puisque Stephan Winkelmann, le PDG de Bugatti, qui était présent lors de l'inauguration, nous a confié qu'un modèle "2+2" plus polyvalent qu'une Chiron, allait prochainement voir le jour. Certainement pas en 2020 cela dit puisque Bugatti a déjà son programme bien établi pour cette année. À Genève, la marque présentera une Chiron, et à Pebble Beach nous aurons le droit à un nouveau modèle, recarossé et basé également sur la Chiron.

Showroom Bugatti Paris
Showroom Bugatti Paris

Neuilly-sur-Seine, comme un symbole

Quel intérêt pour une marque comme Bugatti et pour le Groupe Schumacher d'ouvrir un tel établissement puisque, pour rappel, il s'est écoulé une seule et unique Chiron en France l'an dernier. Tout en sachant également qu'il resterait environ 100 modèles à vendre sur les 500 prévus dans le monde. Tout d'abord, Bugatti n'a jamais été aussi actif qu'aujourd'hui : multiplication des dérivés sur les bases de la Chiron, record de vitesse pour une voiture de série, volonté de "diversifier" la gamme avec un second modèle, volonté également d'accroître sa communication et de s'ouvrir un peu plus aux fans de la marque...

Les motivations sont nombreuses, et l'arrivée de Stephan Winkelmann à la tête de cette entreprise, qui reste encore aujourd'hui familiale, est sans doute ce qui pouvait arriver de mieux pour Bugatti. Tout ça jumelé à un distributeur ambitieux, sous les perfusions d'Edouard Schumacher, devenu très tôt capitaine d'un navire à la dérive, et aujourd'hui maître à bord de l'un des groupes leaders de la distribution en France. Un groupe né en 1947 à Neuilly-sur-Seine, la même année où un certain Ettore Bugatti est décédé... à Neuilly-sur-Seine. Un nouveau chapitre du livre s'ouvre, là même où il s'était refermé quelques décennies auparavant.

Galerie: Showroom Bugatti Paris