L'étoile des Classe E et CLS risque de brûler.

Les rappels sont monnaie courante. Cette fois, c'est le constructeur allemand, Mercedes-Benz, qui est contraint de rappeler 298'000 véhicules à travers le monde. Selon les premières informations recueillies, les modèles concernés sont des Mercedes-Benz Classe E et CLS. Ils ont tous une motorisation diesel et ont été construits entre juillet 2015 et octobre 2019. Pour le moment, la KBA, l'agence fédérale allemande de l'automobile, ne donne que peu d'informations à propos de ce rappel. Il est tout de même indiqué que les véhicules touchés par ce rappel ont un risque d'incendie. En effet, une infiltration d'humidité dans le système électrique entre le démarreur et le générateur peut in fine entraîner un incendie.  

En tout et pour tout, un tiers des véhicules rappelé roule sur le territoire allemand. En France, le constructeur à l'étoile n'a pas précisé le nombre de véhicules qui devront passer par ses ateliers. Les propriétaires laisseront leur véhicule pendant une petite heure afin que le problème puisse être corrigé.

Mercedes-Benz prend les choses très au sérieux, même si visiblement aucun véhicule n'a péri dans les flammes à cause de ce problème technique. Le constructeur ne joue pas avec la sécurité de ses clients, et préfère quand même procéder à un rappel préventif afin que son image de marque reste intact. Rappelons toutefois que Mercedes-Benz n'est pas à son premier rappel, sans parler des vagues de rappels liées aux moteurs diesel truqués. Dernièrement, c'est Ford qui a procédé au rappel de ses véhicules à cause d'un risque d'incendie. Les constructeurs les plus prestigieux ne sont pas non plus à l'abri, Ferrari a dû réparer 2000 véhicule pour la même raison

La marque du Groupe Daimler a déjà repéré toutes les Classe E et CLS qui doiveront être réparées. Les propriétaires seront notifiés et invités à rejoindre les ateliers de la marque afin que la réparation puisse être faite sans contrepartie financière.