Après l'annulation du Salon de l'automobile de Genève, la révélation a été déplacée, mais certaines images volées ont été vues en ligne.

Mise à jour : La Nouvelle Fiat 500 électrique sera dévoilée à partir de 17h ce mercredi 4 mars 2020. Restez branché sur Motor1.com pour la découvrir ! 

Si vous annulez un salon, tous les programmes changent et il est plus probable que la machine de communication de l'organisation s'enraye... C'est donc ce qui s'est passé pour la Fiat 500 électrique, dont la présentation a été reportée au 4 mars prochain, mais qui s'est déjà échappée en ligne ces dernières heures. Des photos théoriquement "sous embargo", comme on dit dans le jargon journalistique, mais déjà publiées, parties par erreur d'Italie (Il Sole 24 Ore) et qui font le tour du monde en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire ! 

La Fiat 500 en nom et en fait

D'après les images qui circulent sur le net, la ligne extérieure ressemble à une évolution de la 500 actuelle. La troisième génération de la citadine, cette fois électrique, est dotée de nouvelles optiques surdimensionnées et de rétroviseurs plus larges. La face avant redessinée est dotée d'une nouvelle calandre qui suggère qu'il s'agit d'une propulsion électrique. Quant au logo Fiat, il disparaît, remplacé par un tout nouveau "500" bien mis en avant.

 

C'est une nouvelle confirmation que la 500 va désormais être une famille de modèles à part entière et que la 500 est différente des 500X et 500L. À l'arrière, en revanche, le logo "Fiat" se détache. On le retrouve aussi sur la capote en toile et les garnitures intérieures.

À l''intérieur, c'est une révolution totale. Au centre du tableau de bord on trouve un grand écran tactile "suspendu", à partir duquel on peut commander un nouveau système d'infodivertissement et de climatisation. La boîte de vitesses est évidemment automatique et est commandée par les boutons Park, Neutral, Drive et Reverse au centre du tableau de bord.

Électrique, mais pas seulement

La nouvelle 500 électrique, comme entendu ces derniers mois, a été développée sur une plateforme ad hoc, tandis que la Fiat 500 à moteur traditionnel continuera à utiliser la plateforme actuelle. En d'autres termes, l'"ancienne" 500 - la deuxième génération - resterait en vente dans ses versions essence et diesel, tandis que la nouvelle serait uniquement électrique.

Fabriquée en Italie

Contrairement à l'actuelle 500 - qui est produite en Pologne, dans l'usine de Tychy, à raison de plus de 200'000 unités par an - la nouvelle Fiat 500 sera produite en Italie, dans l'usine de Turin à Mirafiori, à raison, lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle, de 80'000 unités.

Les détails sur les prix seront révélés lors de la présentation du 4 mars, mais Autocar parle déjà de 35'000 euros, ou moins. Et l'autonomie ? Ce chiffre n'a malheureusement n'a pas "fuité". Il reste maintenant à attendre sagement la révélation officielle au Salon de l'automobile "numérique" de Genève !