Les constructeurs américains veulent apporter leur aide et leur soutien pour endiguer l'épidémie de coronavirus.

L'épidémie de coronavirus continue de faire des morts. En France, à la date du mercredi 18 mars, on comptait 234 décès pour 9134 personnes contaminées. En Italie, c'est bien pire, avec pas moins de 3000 morts. Au total, dans le monde, selon un décompte de l’Agence France-Presse, le Covid-19 a touché plus de 200 000 personnes et a déjà fait plus de 8000 morts. Les chiffres sont alarmants, d'autant plus que les pays se préparent à un pic d'épidémie qui mettra à mal leurs services de soins. Il n'y aura pas assez de lits et de ventilateurs pour tous les malades. D'ailleurs, les hôpitaux se préparent à la priorisation de l’accès aux soins en cas de saturation.  

Il n'est pas non plus exclu que des entreprises soient mises à contribution pour venir en aide afin de lutter contre cette épidémie. Certaines d'entre-elles l'ont faite spontanément, comme en Chine, où le fabricant automobile BYD fabrique désormais des masques et du gel désinfectant. En France, c'est LVMH qui a mobilisé ses troupes pour offrir du gel hydroalcoolique aux hôpitaux. Cela ne suffit pas car les centres hospitaliers vont rapidement manquer de ventilateurs et de respirateurs. Les États-Unis ne font pas exception, à tel point que le propriétaire d'une Tesla a interpellé Elon Musk sur Twitter lui demandant de fabriquer des ventilateurs. 

 

Elon Musk a répondu à ce tweet indiquant que lui et ses entreprises étaient prêts à fabriquer des ventilateurs en cas de pénurie. Il n'a pas fallu plus pour que les internautes assomment Elon Musk de messages, lui notifiant que le pays manquait déjà de ventilateurs. Le patron de Tesla et de SpaceX a alors précisé que "les ventilateurs ne sont pas compliqués à fabriquer", mais que la production ne pouvait pas commencer rapidement. 

 

D'autres constructeurs automobiles se disent prêts à fabriquer des ventilateurs. Ford et GM sont en train d'étudier cette possibilité pour que les hôpitaux américains soient le mieux équipés pour affronter l'épidémie qui gagne chaque jour un peu plus de terrain.

 

Source: Le Monde, Forbes