Avec le Coronavirus, PSA est contraint de fermer ses usines.

Après les usines des constructeurs italiens, Ferrari, Lamborghini, et même tout le groupe FCA, c'est au tour de l'industrie automobile française de faire face au Coronavirus. Et de fermer toutes ses usines en France et en Europe. 

On évoquait il y a quelques jours deux premiers cas de personnes atteintes du Covid-19sur deux sites de PSA, Mulhouse et Trémery, en ce lundi 16 mars 2020, les choses s'accélèrent, et pas dans le bon sens, PSA ayant publié un communiqué en début d'après-midi expliquant "l’accélération constatée ces derniers jours de cas graves de COVID-19 proches de certains sites de production"

À cela s'ajoute également des ruptures d’approvisionnement de gros fournisseurs, sans doute eux aussi à l'arrêt, ainsi que de la baisse brutale des marchés automobiles, autant de facteurs qui font que le Directoire en relation avec une cellule de crise a pris la décision de fermer tous les sites de production de voitures, et ce à partir de ce 16 mars et dans les jours à venir, comme décrit ci-dessous : 

  • 16 mars : Madrid (Espagne), Mulhouse (France)
  • 17 mars : Poissy, Rennes, Sochaux (France), Saragosse (Espagne), Eisenach, Rüsselsheim (Allemagne), Ellesmere Port (Royaume-Uni), Gliwice (Pologne)
  • 18 mars : Hordain (France), Vigo (Espagne), Mangualde (Portugal)
  • 19 Mars : Luton (Royaume-Uni), Trnava (Slovaquie)

Autant de sites que PSA annonce fermer pour l'heure jusqu'à la date du 27 mars 2020.