On ne sait pas encore de quoi il s'agit !

Lamborghini n'a pas assemblé une voiture depuis le 13 mars à son usine de Sant'Agata Bolognese, date à laquelle le confinement a été mis en place de l'autre côté des Alpes pour lutter contre la pandémie due au coronavirus. Le plan initial était de relancer les usines le 25 mars, mais il y a finalement eu une prolongation de plus d'un mois de cette pause forcée et la production devrait reprendre le 4 mai.

C'est en effet à cette date que Lamborghini a annoncé la relance de sa production, via un communiqué de presse qui comporte une information tout aussi intéressante, sinon plus, dans ses dernières lignes. Le dernier paragraphe, citant le PDG Stefano Domenicali, explique : "Nous continuons à nourrir les rêves de nos fans et clients, et le 7 mai, via un lancement virtuel, nous présenterons une nouvelle voiture de manière à compléter notre gamme de modèles."

Aucune info n'a donc été donnée quant à l'identité de ce modèle, mais on peut déjà subodorer qu'il ne s'agira pas d'un quatrième modèle, le constructeur ayant confirmé qu'il resterait avec une gamme de trois voitures jusqu'au milieu de la décennie.

On sait que l'Aventador doit être remplacée dans les prochaines années puisqu'elle est déjà là depuis une dizaine d'années, mais sa successeur n'arrivera pas à court terme et ne pourrait voir le jour qu'en 2024. En d'autres termes, il faut s'attendre jeudi prochain à voir arriver une nouvelle version de l'un des trois modèles existants, à savoir l'Aventador, la Huracán ou l'Urus.

Une des rumeurs fait état d'une Huracán Super Trofeo Omologato (STO), dont le V10 de 5.2 litres pourrait développer les 640 chevaux de celui de la version Performante, avec environ 150 kilos de moins sur la balance et un kit aéro provenant directement de la Huracán Super Trofeo.

L'autre probabilité est une déclinaison de l'Urus, qui pourrait recevoir une version homologuée pour la route du ST-X de compétition, ou un moteur hybride rechargeable. Le SUV a rejoint la gamme de la marque il y a deux ans et n'a pas été décliné autrement qu'en version ST-X, ce qui pourrait pousser Lamborghini à en proposer une version alternative homologuée pour la route.

Même si l'on sait que Squadra Corsa développe une version de 830 chevaux de l'Aventador, celle-ci n'arrivera que cet été. Il est donc peu probable que l'hypercar à V12 reçoive une nouvelle version, elle qui a déjà été déclinée de manière hybride et radicale l'an dernier sous le nom de Sián FKP 37. 

Cacher le communiqué de presseMontrer le communiqué de presse

Automobili Lamborghini prepares to restart production on May 4 with people-safety foremost

Sant’Agata Bolognese, 30 April 2020 – Automobili Lamborghini is set to resume its production activities from 4 May, in accordance with the Italian Prime Minister’s decree of 26 April. The Sant-Agata Bolognese company is currently completing all preparatory measures to ensure its people return to work in conditions of maximum safety.

While company activities were temporarily suspended, Lamborghini repurposed some of its departments to produce medical protection masks and visors for St. Orsola Hospital in Bologna, and established a partnership with SIARE Engineering International Group for co-engineering and manufacturing breathing simulators.

The preparation for the 4 May reopening has been the subject of ongoing discussion and definition within the Joint Committee of the Company and Trade Unions on the COVID-19 emergency, set up in the wake of the temporary suspension of company activities on March 13. Over the last weeks, the parties have worked together on a precise safety protocol governing the procedures for returning to work and the equipment to be used in order to ensure the maximum safety of Lamborghini’s workforce, starting with a comprehensive educational campaign.

Stefano Domenicali, Chairman and CEO of Automobili Lamborghini, commented: ”We are ready to restart with great energy, but also with strict protocols for safeguarding what is most precious to us: the safety of our people. This priority is why we were the first Italian automotive company to close and continues to be our guiding principle for a well-reasoned and safe recovery, because we still have not won the battle against COVID-19. We will constantly monitor the contagion’s evolution and be ready to adjust our protocols in accordance with the guidelines provided by the Italian government and the Emilia-Romagna Region, which we would like to thank for their support during this sensitive phase.”

“We continue to nurture the dreams of our fans and customers, and on 7 May, through a virtual launch, we will present a new car in order to complete our model range. We closed the first quarter of 2020 despite the situation with very positive results. From these results we want to secure our swift return to a leadership position, delivering our vehicles once again as soon as our dealers around the world reopen for business.”