La Renault Zoé est évidemment la grande artisane de ces résultats atteints par la firme au Losange.

Si les résultats des ventes de Renault, et même de l'industrie automobile d'une manière générale, sont peu reluisants ces derniers mois, notamment en raison de la crise sanitaire, il y a tout de même quelques évènements réjouissants. En effet, Renault vient de franchir un nouveau cap dans le domaine de la mobilité électrique.

La firme française continue de surfer sur le succès de sa Zoé en Europe, malgré l'arrivée d'une concurrence toujours plus féroce, symbolisée notamment par la nouvelle Peugeot e-208. Elle s'offre même le luxe de dépasser depuis le début de l'année 2020 en Europe, Tesla et sa Model 3 ou bien encore la Volkswagen e-Golf, certes en fin de vie, mais qui continue d'avoir une certaine légitimité.

La marque vient donc de franchir les 300'000 véhicules électriques vendus en Europe depuis le lancement dans la gamme de la première Zoé en 2010. La France est évidemment le marché de prédilection du Losange puisque 100'000 Zoé ont été vendues dans l'Hexagone en l'espace de dix ans. Les chiffres s'accélèrent au fur et à mesure des années qui plus est, au rythme des normes environnementales toujours plus strictes imposées par le législateur.

Sur le premier semestre de l'année 2020, Renault a écoulé 42'000 véhicules électriques sur le Vieux Continent, dont 37'540 Zoé. Le renouvellement de la voiture a permis de relancer les ventes, d'autant plus que désormais, avec sa technologie éculée, ses prix contenus pour une voiture électrique et son autonomie annoncée proche des 400 kilomètres avec une seule charge, elle possède de sérieux arguments de vente.

La Renault Zoé résiste d'ailleurs plutôt bien à la concurrence puisque, sur le premier trimestre 2020, 20'000 Zoé ont été écoulées quand 8000 Peugeot e-208 étaient vendues. En France, sur le premier semestre 2020, 17'650 Zoé ont été vendues dont 6012 sur le seul mois de juin.