Elle redéfinit les codes des supercars.

Cela faisait des années que Gordon Murray attendait ce moment. L'ingénieur a enfin réalisé l'un de ses plus grands rêves, celui de lancer sa propre supercar. Comme vous allez le voir, la Gordon Murray T.50 est différente des autres, elle forme à elle seule une catégorie à part. 

Gordon Murray, le papa à la McLaren F1, a voulu créer l'ultime supercar. Il s'agit de la 50e voiture qu'il a créée au cours de ses 50 ans de carrière, voilà pourquoi il a décidé de la baptiser T.50. Ce modèle est différent de tout ce que vous connaissez à plus d'un titre. Pour ce qui est du design par exemple, rien n'a été laissé au hasard et le moindre coup de crayon est dicté par l'aérodynamique. 

"Seulement 100 clients partageront ma vision, une voiture créée pour améliorer la formule F1 de toutes les façons possibles. Après 30 ans d'avancées technologiques, le moment est venu de concevoir la plus grande voiture de pilote. Je crois qu'aucune autre entreprise ne pourrait livrer ce que nous mettrons sur le marché en 2022, la production de cette supercar britannique sera mon moment de plus grande fierté", a déclaré Gordon Murray.

Un chef d'oeuvre 

Gordon Murray Automotive T.50
Gordon Murray Automotive T.50

La Gordon Murray T.50 paraît fluide et épurée. Bien que son design ne soit pas le plus sensationnel à voir, à l'arrière, les équipes de Gordon Murray y ont greffé une turbine... Cela peut paraître fantaisiste, sauf que non, car cette turbine de 400 mm de diamètre a plusieurs rôles. Dans un premier temps, elle permet d'augmenter la force d'appui de 50 % et de réduire la traîne de 12,5 % selon les dires du constructeur. De plus, elle joue le rôle d'aérofrein puisqu’à 150 mph (241 km/h), la turbine permet de raccourcir la distance de freinage de 10 m.

Tout comme la McLaren F1, la Gordon Murray offre une position de conduite centrale. Le constructeur est assis au milieu, et il peut embarquer avec lui deux passagers placés à côté de lui. Ensemble, ils pourront profiter du chant qu'offre le magnifique V12 atmosphérique qui se trouve à l'arrière de la supercar. 

Gordon Murray Automotive T.50
Gordon Murray Automotive T.50

La pièce maîtresse

Ce moteur est exceptionnel. C'est un V12 d'origine Cosworth de 3,9 litres de cylindrée et qui développe 663 ch à 11'500 tr/min (il ne pèse que 178 kg). D'ailleurs, la zone rouge est haut perché, le rupteur est fixé à 12'100 tr/min ! Cela est assez incroyable surtout lorsque l'on sait que le couple maximal de 467 Nm est délivré dès 9000 tr/min, mais que 71% de ce même couple est disponible dès 2500 tr/min. C'est tout simplement "le V12 de route le plus rapide, le plus puissant et le plus léger au monde".

Ce moteur est associé à une boîte manuelle Xtrac à six rapports, qui transmet la puissance du moteur aux roues arrière, via un différentiel autobloquant Salisbury.

"Du premier contact de la pédale d'accélérateur en titane au cri du V12 à 12'100 tr/min, l'expérience du conducteur dépassera toutes les supercars jamais construites. Aucune autre voiture de route ne peut offrir un tel ensemble de puissance, de réactivité instantanée de manière aussi directe et ciblée, tout en restant confortable, raffinée et utilisable au quotidien" a ajouté son créateur.

Gordon Murray Automotive T.50
Gordon Murray Automotive T.50

Cerise sur le gâteau, et bien qu'un V12 de 663 ch ne semble pas exceptionnel de nos jours, la Gordon Murray T.50 ne pèse que 986 kg, on vous laisse imaginer les accélérations ! Le fabricant a veillé à ce que le poids de sa supercar soit le plus bas possible, et le pari semble réussi puisque la T.50 pèse moins d'une tonne, soit moins qu'une Renault Clio...

Seuls 100 exemplaires de la Gordon Murray T.50 seront assemblés. La production de la supercar est prévue dès janvier 2022, quant au prix, il est fixé à 2,36 millions de livres sterling hors taxes (2'615'000 euros). Chaque client a la possibilité de rencontrer Gordon Murray pour discuter et personnaliser sa voiture. Cela comprend une séance d'adaptation du siège, du volant et des pédales, qui sont uniques et personnalisés en fonction de la morphologie de chaque propriétaire.

 

La fiche technique

Longueur

4352 mm
Largeur 1850 mm
Hauteur 1164 mm
Empattement  2700 mm
Poids  986 kg
Origine moteur Cosworth
Architecture moteur V12
Cylindrée moteur  3,9 litres

Position moteur

Centrale arrière

Puissance moteur

663 ch à 11'500 tr/min

Couple 

467 Nm à 9000 tr/min

Vitesse de rotation maximale

12'100 tr/min

Transmission

Manuelle à six rapports

Freinage avant

carbone-céramique, six pistons, 370 mm

Freinage arrière

carbone-céramique, quatre pistons, 340 mm

Galerie: Gordon Murray Automotive T.50