La voiture a la cote.

La crise sanitaire a impacté nos habitudes. Pour limiter les déplacements et les contacts, le télétravail est vivement recommandé. Mais cela n'est pas donné à tout le monde. Certains actifs sont dans l'obligation de se rendre sur leur lieu de travail. 

Alphabet France a alors sondé les actifs français afin de connaître leur mode de déplacement durant cette période très particulière. Il se trouve que l'écrasante majorité des actifs utilise sa voiture pour se rendre au travail

En effet, et d'après les données récoltées par le spécialiste de la mobilité destinée aux entreprises, "76% des actifs utilisent leur voiture dans le cadre de leurs trajets professionnels ou domicile-travail". Cela représente une hausse de 4 points par rapport à 2019 (année durant laquelle l'organisme avait enregistré une baisse de 4 points par rapport à 2018).

Les transports en commun eux n'ont pas la cote, seulement 21% des sondés disent les utiliser dans le cadre de leur travail (baisse de 3 points par rapport à 2019). 

Disparité entre régions

Il existe des disparités entre les régions. En effet, dans les agglomérations de moins de 100'000 habitants, 88,2% des sondés utilisent leur voiture. À l'inverse, en région parisienne, la voiture n'est utilisée que par 52,1% des actifs

Si la voiture est autant utilisée, c'est parce que la majorité des sondés estime qu'il n'y a pas de solution alternative appropriée. D'autres estiment que leur voiture leur offre une plus grande autonomie dans leurs déplacements. Ce serait aussi le moyen le plus rapide.

Temps de trajet 

Le temps de trajet domicile-travail est d'environ de 24 minutes. L'étude montre qu'il est de moins de 20 minutes pour 58% des répondants mais qu'il dépasse les 30 min pour 24,4% des sondés. Là aussi, le temps varie selon les régions et la taille des agglomérations. Comme vous l'aurez deviné, c'est en région parisienne que le trajet est le plus long puisqu'il dépasse 30 min pour 49,3% des actifs concernés.  

Pour terminer, 12% des sondés disent que le confinement a changé leur manière de se déplacer pour leurs trajets professionnels et domicile-travail. Ironie de l'histoire, parmi eux, 42% font dorénavant usage d'une voiture personnelle ou de fonction.  

"Si la voiture a encore de beaux jours devant elle et reste le mode de déplacement privilégié pour les trajets domicile-travail et les déplacements professionnels, les entreprises semblent avoir pris conscience de leur rôle à jouer dans la mobilité de leurs salariés, quels que soient les modes de transport choisis par ces derniers", a déclaré Stéphane Crasnier, Président-directeur général d’Alphabet France.