L'Huracan Evo à côté fait bien sage...

Il y a quelques jours seulement, Lamborghini a dévoilé son Huracan Super Trofeo Omologata. STO si vous préférez. Sous cette version habillée comme une voiture de course du Championnat Super Trofeo, d'où le nom, se cache une voiture homologuée route, à propulsion.

Mais si la firme de Sant'Agata Bolognese ne nous a présenté que des rendus de la voiture, des images faites sur ordinateur, il n'aura pas fallu attendre longtemps avant que la véritable STO soit repérée aux abords de Modène. 

Notre ami Walter Vayr a en effet surpris le prototype qui stationnait sur un parking à côté d'une Huracan Evo, qui était également un véhicule d'essai Lamborghini à en juger par la plaque d'immatriculation provisoire. Et en voyant les deux côte à côte, on se rend compte que l'Evo semble bien sage à côté de la STO de 300'000 € qui plus que jamais semble être une voiture de course échappée sur la route.

Galerie: 2021 Lamborghini Huracan STO surprise près de Modena

La STO, qui remplace la Huracan Performante, bénéficie d'un aileron arrière et de toit massifs par rapport à l'Evo, tout en perdant le système de transmission intégrale pour réduire le poids et ajouter du fun à l'arrière. Ses roues de 20 pouces à écrou central sont fabriquées en magnésium et optent pour une finition argentée sur le modèle surpris dans la rue, plutôt que l'aspect noir que l'on voit sur les images officielles.

Le prototype remplace ici les accents orange tout autour de la voiture par une teinte verte tout aussi flashy, tout en remplaçant la couleur principale Blue Laufey par une teinte grise plus discrète. Les couleurs extérieures se retrouvent à l'intérieur où le matériel de test monté sur la console centrale confirme qu'il s'agit là d'un prototype en cours de développement.

L'Huracan approche de son septième anniversaire, et la prochaine étape logique pour la "petite" Lamborghini serait d'engendrer une STO Spyder pour faire suite à la Performante Spyder. Étant donné que la Gallardo a eu un cycle de vie de dix ans, celle qui lui succède, née en 2014, pourrait encore avoir quelques bonnes années devant elle avant un tout nouveau remplacement. La seule façon pour Lamborghini de rendre sa sportive "d'entrée de gamme" encore plus hardcore serait de développer une Sesto Elemento basée sur l'Huracan, mais ce n'est qu'un vœu pieux de notre part.

Dernière petite remarque sur le fait que cette Huracan STO surprise dans la nature était en bonne compagnie, car sur certaines des images ci-jointes, on peut voir une Sián FKP 37 non loin derrière les deux supercars V10.