2831 exemplaires sont touchés par une potentielle fuite de carburant.

La vie n'est pas si rose pour le Lamborghini Urus qui fait un véritable carton. Plus de 10'000 exemplaires ont été produits, il représente tout simplement la meilleure vente du constructeur au taureau devant les Huracan et Aventador. Il a même permis à son fabricant d'accroître son chiffre d'affaires 2019 de 28%. 

Aux Etats-Unis, l'Urus est soumis à un rappel préventif. Selon le rapport, la NHTSA soupçonne une fuite d'essence qui pourrait provoquer l'embrasement du véhicule. Cette fuite serait causée par les durites à essence et à leurs raccords qui pourraient fondre sous l'effet de la chaleur. 

"Dans de rares cas, des températures élevées dans le compartiment moteur soumettent les conduites de carburant et leurs connecteurs à des températures supérieures à leurs limites de fonctionnement.
Ces températures peuvent entraîner leur ramollissement et pourraient potentiellement entraîner une fuite de carburant.", a indiqué la NHTSA dans son rapport.

Fort heureusement, aucun incident n'est à déplorer. Comme indiqué un peu plus haut, il s'agit d'un rappel à titre préventif. Le constructeur devra en informer les propriétaires concernés à partir du 18 décembre 2020. Au total, 2831 Lamborghini Urus seraient touchés par cette anomalie de l'autre côté de l'Atlantique. Ils ont été produits entre le 30 août 2018 et le 28 juillet 2020.

Précédemment, c'est BMW qui a rappelé plusieurs exemplaires de sa Z4 ainsi que de la Toyota Supra. Leur réservoir à essence pourrait se fissurer, et provoquer une fuite de carburant. 49 exemplaires produits entre 2019 et 2020 sont concernés. 

Galerie: Lamborghini Urus