Après dix ans de carrière, la compacte de la firme italienne tire sa révérence. Elle n'aura pas de remplaçante directe de si tôt.

Au sein d'une gamme qui s'est réduite comme peau de chagrin en quelques années, malgré l'arrivée des Giulia et Stelvio plus ou moins récemment, c'est maintenant au tour de la Giulietta de tirer sa révérence, quelques années après la MiTo. Après dix ans de bons et loyaux services, la compacte italienne n'est plus commercialisée par Alfa Romeo, laissant ainsi les Giulia et Stelvio comme seuls représentants de la gamme.

Mieux partir pour mieux revenir ? Pas vraiment. En tout cas, ce n'est pas l'idée d'Alfa Romeo puisque le replaçant de la Giulietta ne sera pas une compacte, mais un SUV, à savoir le Tonale qui devrait arriver à la fin de l'année 2021 dans sa version définitive. Cependant, la fusion entre les groupes PSA et FCA pourrait rebattre les cartes au sujet d'une nouvelle compacte chez Alfa Romeo, mais certainement pas avant quelques années.

La Giulietta, avec la citadine MiTo, ont contribué à maintenir en vie la marque ces dernières années, sans pour autant faire d'étincelles. Le début de carrière de la Giulietta semblait pourtant encourageant, avec 78'911 exemplaires produits sur sa première année pleine de commercialisation. Néanmoins, avec l'essor des SUV, le déclin de la Giulietta s'est accéléré dès 2012 et les deux restylages de 2013 et 2016 n'ont pas changé grand-chose. Depuis, la Giulietta tentait de poursuivre sa carrière avec de nombreuses séries spéciales, sans grand succès.

En 2021, Alfa Romeo devra vivre avec seulement deux modèles dans sa gamme. La marque sera toutefois sous le feu des projecteurs avec les redoutables Giulia GTA et GTAm, deux sportives radicales très attendues par les aficionados.

À la fin de l'année donc, le Tonale sera présenté dans sa version définitive et sa commercialisation devrait intervenir au printemps 2022. Basé sur le Jeep Compass, le Tonale bénéficiera des nouvelles motorisations hybrides rechargeables du "petit" SUV américain, de quoi lui permettre d'être directement compétitif. La fusion entre les groupes PSA et FCA devrait également apporter une sacrée bouffée d'oxygène à la marque, avec un plan produit qui devrait se diversifier grâce à la synergie avec d'autres produits du groupe PSA.