Les pilotes de l'équipe Alfa Romeo Racing ORLEN F1 ont participé au développement des Giulia GTA et GTAm.

Quoi de mieux pour mettre en valeur de nouvelles sportives que de les mettre entre les mains des pilotes maison ? C'est ce que vient de réaliser Alfa Romeo puisque le Champion du Monde de Formule 1, Kimi Räikkönen, et son co-équipier de l'équipe Alfa Romeo Racing ORLEN F1, Antonio Giovinazzi, viennent de prendre part au développement des nouvelles Alfa Rome Giulia GTA et GTAm.

Nos deux protagonistes se sont donc rendus du côté de Balocco, en Italie, le théâtre de tous les développements de voitures sportives d'Alfa Romeo depuis les années 60. Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi ont ainsi participé à des séances de développement avec les ingénieurs de la marque, afin de leur donner leurs avis et les quelques modifications pouvant encore être effectuées avant la commercialisation des modèles.

Alfa Romeo Giulia GTA test

Les deux pilotes se sont concentrés sur des éléments bien précis. Antonio Giovinazzi a travaillé sur les éléments en fibre de carbone et les jantes à écrou central chaussées de gommes Michelin, tandis que Kimi Räikkönen axait son travail sur l'aérodynamique, le spoiler avant réglable, le nouvel aileron arrière ajustable manuellement, l'extracteur d'air et le carénage de soubassement. Kimi Räikkönen a déclaré la voiture idéale "pour une utilisation au quotidien et sur circuit".

Pour mémoire, sous le capot des Giulia GTA et GTAm, on y retrouve un V6 bi-turbo de 2,9 litres de cylindrée en aluminium. On le connaît déjà puisqu'il anime la Giulia QV ainsi que le Stelvio QV. La puissance a été portée à 540 chevaux, soit 30 chevaux de plus que sur la Giulia QV standard. Avec une telle puissance, la Giulia GTA offre un rapport poids/puissance de 2,82 kg/ch.

Alfa Romeo Giulia GTA test

L'exercice du 0 à 100 km/h est expédié en 3,6 secondes, soit 0,3 seconde de mieux que la Giulia QV. Certes, sur papier, la différence n'est pas épatante, mais Alfa Romeo promet une voiture encore plus performante grâce notamment à une suspension revue et de nombreux éléments raffermis.

Toutes les modifications apportées permettent d'économiser 100 kilos par rapport à la Giulia QV. L'Alfa Romeo Giulia GTA peut embarquer quatre passagers tandis que sa déclinaison GTAm ne peut transporter que deux personnes. La banquette arrière a été retirée et remplacée par un arceau de sécurité. C'est d'ailleurs pour cette raison que la Giulia GTAm est davantage destinée à une utilisation sur piste, même si elle est autorisée à rouler sur route ouverte.

Limitées à seulement 500 exemplaires en Europe, tous numérotés et certifiés, les Alfa Romeo Giulia GTA et GTAm sont maintenant disponibles à la commande moyennant 143'000 euros et 147'000 euros HT dans toute l'Europe, soit 171'600 euros et 176'400 euros TTC en France.

Galerie: Räikkönen et Giovinazzi développent l'Alfa Romeo Giulia GTA