Si vous vous réserviez pour un Stelvio GTA, oubliez dès à présent cette idée.

En marge d'un Salon de Genève qui n'aura finalement pas eu lieu, Alfa Romeo s'est octroyé le devant de la scène avec la présentation des Giulia GTA et GTAm. Il faut dire que l'engouement autour d'Alfa Romeo est toujours aussi important dans le petit monde de l'automobile, d'autant plus que la marque ne se porte pas vraiment bien depuis quelques années, au point que chaque nouveauté devienne un petit évènement.

La dernière en date, qui ne permettra sans doute pas à la marque de sortir la tête de l'eau, donne toutefois un bon bol d'air frais et créé un effet de halo plutôt bienvenu. Néanmoins, si vous vous attendiez à plusieurs autres modèles GTA et GTAm, Fabio Migliavacca, le directeur marketing produit d'Alfa Romeo, balaye d'un revers les minces espoirs des fans de la marque. En effet, d'après les propos qu'il a tenus auprès de nos confrères britanniques du magazine Autocar, seule la Giulia aura le droit à son badge GTA. Il n'y aura donc pas de Stelvio GTA, bien que l'idée ait traversé l'esprit de certains dirigeants de la marque visiblement.

"Le badge GTA est important pour Alfa Romeo", a déclaré Fabio Migliavacca. "Franchement, nous avons eu une réunion sur un éventuel Stelvio GTA, mais ce n'est tout simplement pas conforme aux attentes des clients. Sur le Stelvio, nous avons un centre de gravité plus important par rapport à la Giulia, donc il n'atteindra certainement pas les objectifs que nous donnons à un produit badgé GTA."

Pour rappel, l'Alfa Romeo Giulia GTA sera fabriquée à seulement 500 exemplaires. Avec 100 kilos de moins sur la balance par rapport à une Giulia Quadrifoglio Verde, la GTA et sa variante GTAm, faite pour la piste, gagnent quelques précieux dixièmes sur l'exercice du 0 à 100 km/h, avec des données annoncées à 3,6 secondes, soit 0,3 dixième de mieux par rapport à une Giulia QV. Le V6 2,9 litres bi-turbo gagne également 30 chevaux pour culminer désormais à 540 chevaux.

Galerie: Alfa Romeo Giulia GTA et GTAm