Les radars de chantier signent leur grand retour dans les courbes.

Jusqu'à présent, les radars ne pouvaient pas être installés dans les virages. La raison est simple : la technologie utilisée par les radars fixes ne leur permet de fonctionner que sur une route rectiligne d'au moins 20 m rappelle le site radars-auto.

Qu'est-ce qu'un radar autonome ?

Toutefois, il existe une autre catégorie de radars, celle des radars autonomes (aussi appelés radars de chantier) qui sont capables de se positionner dans une courbe afin de relever les infractions d'excès de vitesse.

Ces radars autonomes utilisent une technologie différente. Il s'agit de la technologie laser LIDAR qui permet de scruter la route dans les deux sens et de pouvoir être placés dans un virage ! Ils ont été homologués en juillet 2017 et devaient être rapidement déployés sur le territoire national.  

"Les radars autonomes (au nombre de 248) vont donc pouvoir être aussi déployés sur des routes sinueuses, notamment en montagne, afin de sécuriser les enchaînements de virages et les zones difficiles d’accès." peut-on lire sur le communiqué de presse de la sécurité routière datant de 2017.

Ils devaient être déployés dans les courbes en 2017

Les associations d'usagers de la route sont montées au créneau évoquant la dangerosité de ces radars dans les virages. À l'approche d'un radar, les conducteurs ont tendance à freiner. Imaginez alors un freinage brutal dans un virage causé par la présence d'un radar autonome... Cela pourrait être fatidique et donc contre-productif. 

Face à la polémique, le délégué Interministériel à la Sécurité Routière avait fait machine arrière en annonçant que les radars autonomes n'allaient plus être positionnés dans les virages. Ils allaient simplement être positionnés à l'entrée ou à la sortie d'une courbe de telle façon à contrôle la vitesse des automobilistes et des motards dans un virage jugé dangereux. 

Plusieurs radars de chantier ont été repérés dans des virages

La polémique semble s'être calmée, et quatre ans plus tard, rebelote. Un peu partout en France, des radars autonomes ont été repérés dans les courbes. Le site radars-auto évoque l'installation d'un radar autonome à Dompierre-sur-Mer près de La Rochelle. Un autre radar a été repéré dans les Vosges, à Nièvre et en Saône-et-Loire. Comme évoqué en début d'article, ces radars ne sont pas nécessairement fixes, ils sont mobiles et peuvent donc être déplacés d'un endroit à un autre. 

Méfiance donc si vous négociez les virages un peu trop vite, vous pourriez désormais vous faire surprendre par un radar de chantier.