L'arrivée d'une nouvelle Pagani est toujours un petit événement. Quand il s'agit d'une version extrême dédiée exclusivement à la piste, l'engouement est encore amplifié. D'ici quelques semaines, la firme italienne nous présentera l'héritière de la Zonda R sortie il y a maintenant treize ans. Annoncée en fin d'année dernière par le fondateur de la marque, Horacio Pagani, la Huayra R est désormais dans les starting-blocks.

Depuis la Zonda R, Pagani n'avait plus proposé de modèle réservé à la piste. Cette version avait été pensée uniquement pour la performance avec un aérodynamisme optimisé et un bloc Mercedes-AMG V12, de 6,0 litres de cylindrée, développant 750 chevaux et 711 Nm. Encore maintenant, une Pagani Zonda R possède une aura particulière, d'autant plus avec cette mécanique qui, aujourd'hui, n'a malheureusement plus raison d'être.

Pagani Zonda R
La Pagani Zonda R aura bientôt le droit à une descendance.

La Pagani Huayra R devrait se présenter avec une carrosserie largement revue par rapport à une Huayra "classique", avec l'arrivée de nombreux appendices aérodynamiques qui lui garantiront un maximum d'appuis lors de ses sorties sur piste. Comme énoncé dans le paragraphe du dessus, même si un V12 n'a plus vraiment raison d'être en raison des nouvelles normes environnementales, la Pagani Huayra R aura tout de même le droit à un V12 atmosphérique, ce qui la distinguera des autres Huayra, disponibles elles aussi avec un V12, mais gavé de deux turbos.

Selon le site TheSupercarBlog, ce moteur serait préparé par HWA, la filiale de Mercedes-AMG fondée en 1967 par Hans Werner Aufrecht (HWA). Le bloc pourrait développer jusqu'à 900 chevaux d'après les premières informations.

À titre informatif, la Pagani Huayra "classique" est animée par le bloc Mercedes-AMG V12 6,0 litres bi-turbo de 750 chevaux, puissance qui monte jusqu'à 789 chevaux sur la Huayra BC et 838 chevaux sous le capot de la Huayra Imola. Cette dernière était produite à seulement cinq unités. Il devrait y avoir un peu plus d'exemplaires pour cette future version R, mais, comme d'habitude chez Pagani, la demande devrait encore être supérieure au nombre de voitures fabriquées.