La Ferrari 250 GTO vaut bien plus cher que la Bugatti. Et fait aussi beaucoup plus de bruit !

Il y a très peu de voitures qui peuvent humilier une Bugatti Veyron, et cette vidéo nous présente sans doute la plus humiliante de toutes. Nous ne parlons évidemment pas de vitesse, mais de pedigree, de beauté, de rareté et, bien sûr, de valeur. Il s'agit d'une authentique Ferrari 250 GTO de 1962 qui profite d'une virée en public avec une Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse.

Mais c'est encore mieux que ça. Selon la description de la vidéo postée sur ce clip YouTube de TheTFFJ, cette GTO est la deuxième jamais construite et la première à participer à une course. Cela en fait le châssis n°3387. 3387, qui a une sacrée histoire selon barchetta.cc.

Cela signifie également qu'elle est excessivement précieuse ; nous avions déjà parlé de cet exemplaire précis il y a quelques années, qui demandait un prix supérieur à 50 millions de dollars. Croiser la voiture la plus chère du monde est déjà spécial en soi. La surprendre sur une route publique avec son V12 Colombo dansant gaiement sur toute la plage de régime, et les frissons arrivent. Ajoutez à cela la Bugatti, et vous obtenez le pur nirvana de l'automobile !

Mais il y a encore mieux.

Pendant 8 minutes et 10 secondes, la vidéo se concentre sur la 250 GTO avec quelques aperçus occasionnels de la Veyron. Cependant, la bande-son est bien celle de la Ferrari. Et que ça : pas de commentaires, pas de musique. Il n'y a absolument rien pour détourner l'attention des lignes gracieuses et de la voix d'opéra de la GTO, alors YouTubeurs du monde entier, prenez note !

Il y a un temps et un lieu pour une narration pleine d'esprit et un contenu intelligent. Mais parfois, il est préférable de laisser la voiture parler d'elle-même. Et bon sang de bonsoir, cette GTO parle. Un conseil : allez jusqu'à 6min50 pour entendre le meilleur son de V12 de Ferrari de tous les temps.

Galerie: La Ferrari 250 GTO la plus chère du monde

À ce stade, nous soupçonnons que certains d'entre vous sont sceptiques quant au fait qu'il s'agisse d'une véritable GTO, et encore moins de la première à avoir participé à une course. Dans les commentaires de la vidéo, TheTFFJ mentionne que cette voiture a été récemment restaurée par le célèbre gourou des voitures classiques et des Ferrari, Joe Macari, qui l'a ramenée à ses spécifications de course d'origine. En effet, un post Instagram de Joe Macari Performance Cars daté du 5 février montre la voiture dans un portrait de famille épique de la GTO. À défaut de voir la voiture en personne pour vérifier son numéro de châssis, tout se vérifie.

 

Oui, cette vidéo est absolument parfaite. Les images et les sons sont superbes, et franchement, si vous n'appréciez pas au moins cette rencontre franco-italienne de 28 cylindres, rendez votre carte de passionné et prenez un abonnement de bus. C'est le genre de choses dont rêvent les vrais "petrolheads" !