L'opération, lancée en avril dernier, a largement dépassé les attentes de la région. Elle est donc reconduite pour le mois de mai.

Outre l'électrique, il y a aussi des énergies alternatives au diesel ou à l'essence assez intéressantes. C'est notamment le cas de l'éthanol, un carburant distribué en France sous le nom de "E85" qui contient entre 65 et 85 % de bioéthanol, le reste étant de d'essence. Si certains constructeurs, comme Ford notamment, proposent des modèles neufs déjà convertis à l'éthanol, cette énergie ne s'est pas encore vraiment démocratisée.

Aujourd'hui, pour profiter du bioéthanol et de ses tarifs imbattables à la pompe, les automobilistes doivent avoir recours à l'installation d'un boîtier de conversion E85, un boîtier qui peut être installé sur la majorité des moteurs essence. Outre l'aspect financier, l'installation d'un boîtier bioéthanol permet de faire diminuer assez significativement les émissions polluantes, jusqu'à 40 % de CO2 en moins et deux fois moins de Nox.

Ces chiffres encourageants ont motivé la région Grand Est a lancé une opération très intéressante, avec un boîtier de conversion E85 à un euro à partir du 1er avril 2021. Cette opération, qui devait prendre fin au début du mois de mai, a finalement été prolongée jusqu'au 1er juin prochain. En effet, ce coup de pouce, réservé aux 1000 premières demandes, a largement dépassé les attentes de la région avec pas moins de 1600 demandes en deux semaines.

L'opération est renouvelée, la région accordera, comme le mois dernier, une aide de 900 euros si l'installation du kit dépasse les 901 euros. Cette aide sera encore réservée aux 1000 premiers demandeurs. Mieux encore par rapport au mois d'avril, pour les 5000 demandes suivantes, une aide de 500 euros sera versée.

De quoi largement motiver les automobilistes à franchir le pas, d'autant plus qu'avec un carburant aujourd'hui à moins de 0,70 €/litre, le plein d'E85 coûtera quasiment deux fois moins cher qu'un plein de sans-plomb. Et même si le bioéthanol entraîne une surconsommation de 20 à 30 % par rapport au sans-plomb, le prix à la pompe amorti assez largement la surconsommation et l'investissement dans un kit de conversion, d'autant plus si vous habitez dans le Grand Est pour ce dernier point.

Il y a évidemment quelques conditions pour bénéficier de cette aide. Il faut disposer d’une résidence principale dans le Grand Est, être propriétaire d’un véhicule immatriculé dans l’un des dix départements du Grand Est, et se rendre chez l’un des 172 garagistes habilités et implantés dans le Grand Est, qui installera le boîtier E85 homologué. En revanche, il n'y a pas de conditions de ressources.