La supercar 100 % électrique croate laisse certainement sur place à peu près tout ce qui roule aujourd'hui.

Rarement un duel organisé par Carwow aura été aussi humiliant pour une voiture. Dans sa dernière vidéo, la chaîne YouTube a comparé la Ferrari SF90 Stradale à la toute récente Rimac Nevera (version de série de la Rimac C_Two). Ce sont deux voitures complètement différentes, car si la Ferrari bénéficie d'une motorisation électrifiée, la Rimac est une hypercar 100% électrique qui joue dans la cour des grands. 

Mat Watson de Carwow n'était pas obligé de confronter ces deux modèles. La seule consultation de leur fiche technique suffit amplement pour déterminer qui de la Ferrari ou de la Rimac passe la ligne d'arrivée en premier. 

Ferrari SF90 Stradale, le test
Ferrari SF90 Stradale
Rimac Nevera
Rimac Nevera

D'un côté, la Ferrari SF90 Stradale embarque un V8 bi-turbo couplé à un moteur électrique développant une puissance totale de 1000 ch pour 960 Nm de couple. Elle a beau réaliser le 0 à 100 km/h en 2,5 secondes, mais elle se ridiculise complètement face aux 1914 ch et 2360 Nm de couple de la Rimac Nevera. L'hypercar croate annonce même un 0 à 100 km/h en 1,97 seconde et une vitesse de pointe supérieure à 400 km/h. 

Au démarrage, et grâce à l'expérience du présentateur, la Ferrari SF90 Stradale effectue un bon départ, mais la Rimac s'accroche et ne se fait pas distancer. Quelques mètres plus loin, on voit la Rimac Nevera partir comme une fusée sans que la Ferrari ne puisse faire quoi que ce soit. Malgré plusieurs tentatives, la Rimac passe à chaque fois la ligne d'arrivée en premier, avec Mat Watson à son volant, elle décroche même un record de la voiture de série la plus rapide au 1/4 mile avec un chrono de seulement 8,62 secondes (9,4 secondes pour la Bugatti Chiron Sport).  

Rimac Nevera

La Rimac Nevera risque de faire tomber ses prétendues concurrentes une à une jusqu'au jour où un constructeur lance à son tour son hypercar électrique. On pense notamment à Lotus avec l'Evija, mais pas seulement, car Pininfarina est aussi dans la course avec la Battista. Quant à Ferrari, il a annoncé son électrique en 2025, toutefois, nous ne savons pas s'il s'agit d'une supercar ou d'une hypercar pour se venger de la Rimac.