L'histoire, les rêves et la vie de Mate Rimac, qui a créé des hypercars électriques de 2 000 ch et qui fabriquera les Bugatti du futur.

Visionnaire, inventeur, designer, innovateur, entrepreneur, grand amateur de voitures et brillant pionnier des hypercars électriques. Certains l'ont même comparé à Elon Musk et Nikola Tesla.

Ce ne sont là que quelques-unes des définitions utilisées ces dernières années pour décrire Mate Rimac, ce Bosno-Croate de 33 ans qui a fondé Rimac Automobili en 2009 et qui se retrouve aujourd'hui à la tête de la nouvelle coentreprise Bugatti-Rimac aux côtés de Porsche.

Il rêvait de voitures et inventait de nouveaux gadgets technologiques

La vie et l'histoire de Mate Rimac semblent tout droit sorties d'un roman, un récit d'une époque révolue dans lequel un très jeune Mate montre immédiatement son intérêt pour les inventions et les voitures, ces dernières étant une véritable rareté dans la Bosnie de la fin des années 1980, qui manquait également de routes.

Mate Rimac

Né à Livno (Bosnie-Herzégovine) en 1988, il a déménagé avec sa famille en Allemagne lorsqu'il avait trois ans, puis est revenu en Croatie, a terminé ses études et s'est inscrit à l'université VERN' de Zagreb. Avant d'avoir dix-huit ans, Mate Rimac a remporté plusieurs concours internationaux d'innovation et de développement technique en Allemagne, en Corée du Sud et en Croatie. L'une de ses premières inventions est le brevet du gant numérique "iGlove", qui remplace la souris et le clavier à une époque où les écrans tactiles n'existaient pas encore.

Le record de la Rimac e-M3

Sa passion pour les voitures et les courses l'a amené à acheter une vieille BMW 323i (E30) de 1984 en 2006 et à entrer dans la mêlée des courses locales. Le moteur est tombé en panne presque immédiatement, ce qui a donné à Mate l'idée d'utiliser un moteur électrique de 600 ch pour créer l'un des premiers VE de compétition, la Rimac e-M3, qui était également le véhicule de développement de sa première supercar.

Rimac e-M3

Au début, les résultats étaient médiocres, mais en 2010, il a remporté sa première course contre des voitures à essence et sa vieille BMW devenue électrique a établi une série de records d'accélération reconnus par la FIA et le Livre Guinness des records en 2011.

Records FIA de la Rimac e-M3

  • 1/8 mile : 7,549 secondes
  • 1/4 mile : 11,808 secondes
  • 1/2 mile : 13,714 secondes
  • 1 km : 23,260 secondes
  • 1 mile : 35,347 secondes

De la Concept_One à la Nevera de près de 2000 ch

Entre-temps, sa société Rimac Automobili, qui jusqu'en 2010 était composée uniquement de Mate et du designer Adriano Mudri, a commencé à travailler sur le projet de la première supercar électrique. Le premier financement est venu de certaines familles royales des Émirats arabes unis et la Rimac Concept_One a fait ses débuts au salon de l'automobile de Francfort en 2011 avec une puissance initiale de 1088 ch et qui est passée à 1224 ch dans la version finale.

Rimac Concept_One
Rimac Nevera

La production de la Concept_One s'est arrêtée à huit exemplaires seulement, mais Mate et son équipe préparent les débuts de la Rimac Nevera, la deuxième hypercar électrique dévoilée en 2021 qui atteint 1940 ch et 412 km/h. La Nevera sera produite à 150 exemplaires.

Il souhaite devenir fournisseur pour les plus grandes entreprises du secteur.

Si l'on revient plutôt à la philosophie de vie et d'entreprise de Mate Rimac, on découvre que la production de supercars et d'hypercars électriques n'est pas le plus important de ses objectifs, bien au contraire. Comme il l'a déclaré dans une interview accordée à Automotive News Europe, son projet le plus ambitieux (avec la prochaine Bugatti) est de devenir le principal fournisseur de systèmes électriques et électrifiés pour tous les grands constructeurs, en particulier ceux qui veulent développer des VE de haute performance.

Rimac Nevera, Bugatti Chiron e Porsche Taycan Cross Turismo

À ce jour, Rimac Automobili peut déjà se targuer d'une longue série de collaborations et de projets communs initiés avec divers groupes automobiles pour le développement de composants ou de systèmes de traction électrique complets. Voici la liste officielle :

  • AMG
  • Aston Martin
  • Cupra
  • Ferrari
  • Hyundai
  • Jaguar
  • Koenigsegg
  • Magna
  • Mercedes
  • Pininfarina
  • Porsche
  • Renault

Rimac Automobili, une entreprise à 795 millions d'euros

Nous rappelons qu'à l'heure actuelle, Rimac Automobili est une entreprise qui emploie près de 1000 personnes, dont la valeur est estimée à 795 millions d'euros, dont le siège se trouve à Sveta Nedelja près de Zagreb et dont la propriété est répartie comme suit en fonction des participations :

  1. Mate Rimac (37%)
  2. Porsche (24%)
  3. Hyundai (12%)
  4. Autres investisseurs (27%)
Mate Rimac
Mate Rimac

Musk, Tesla, Koenigsegg et Pagani parmi ses héros

Enfin, un regard sur les mythes et les exemples qui ont inspiré le travail de Mate Rimac, rapporté dans une interview accordée à Automotive News Europe en janvier 2020 :

C'est avec Elon Musk que j'ai le plus d'affinité, mais lorsque j'ai commencé cette voie, j'ai aussi regardé Nikola Tesla ; après tout, je suis croate comme lui. Au début, Christian von Koenigsegg et Horacio Pagani étaient aussi mes héros, mais aujourd'hui nous sommes amis et travaillons ensemble.

Galerie: Mate Rimac, son histoire, ses voitures