Aujourd'hui, la Lamborghini Countach est la supercar en vogue, et non pas forcément à cause du modèle classique né il y a 50 ans, mais à cause de la réinterprétation moderne qui a été présentée par la firme au taureau il y a quelques semaines. Les 112 exemplaires produits sont d'ores et déjà tous vendus.

Malgré tout, la Lamborghini Countach originelle restera pour beaucoup d'aficionados comme la Lamborghini de tous les superlatifs, même si elle sera toujours moins "rare" que la Countach moderne du fait de sa production beaucoup plus importante (plus de 2000 Countach ont été fabriquées).

La petite histoire que nous allons vous raconter aujourd'hui date d'il y a déjà trois ans, mais nous avons tout de même voulu la remettre au goût du jour tant elle est incroyable. Imaginez la situation : vous vous rendez chez des membres de votre famille que vous n'avez jamais vraiment côtoyés, et qui sont aujourd'hui malheureusement décédés. Vous ouvrez leur garage... et vous trouvez là une Lamborghini Countach de 1981 qui prend la poussière.

Et le meilleur dans tout ça, si vous avez regardé attentivement les photos ci-dessus, à côté de notre protagoniste venue tout droit de Sant'Agata Bolognese, il y a aussi une Ferrari 308, l'une des plus célèbres sportives de la firme de Maranello dans les années 80.

Et comment cela se fait-il ? Il semblerait que l'ancien propriétaire de ces deux modèles ait eu une entreprise spécialisée dans l'achat et la revente de voitures de sport. Cependant, la voiture n'a jamais vraiment pu rouler pour une obscure raison d'assurance, qui aurait été trop élevée à l'époque.

Avec un bon coup de nettoyage et une révision, qui n'aura sans doute pas été du luxe, la voiture doit aujourd'hui très certainement être en mesure de rouler. Néanmoins, après trois ans, nous ne savons pas vraiment ce qu'est devenue cette Countach, si elle a été vendue, restaurée ou si, dans le pire des cas, elle est aujourd'hui détruite.

Galerie: Lamborghini Countach LPI 800-4

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!