Les sportives comme l'Aston Martin Vantage sont une espèce en voie de disparition. Bientôt, la Vantage et la DB11 passeront à l'alimentation par batterie dans le cadre de la politique de la marque en faveur d'une gamme électrifiée. Mais avant que le moteur à essence ne disparaisse pour de bon, Aston a promis une série limitée de coupés Vantage à moteur V12 pour un baroud d'honneur ! 

Aston a publié cette vidéo (ci-dessous) sur sa page Instagram avec la légende "do not go gentle into that good night" (n'y allez pas de main morte en cette belle nuit) et la phrase "never leave quietly" (ne partez jamais discrètement) incrustée à la fin de la vidéo. Nous avons même un meilleur aperçu de l'arrière de la nouvelle Vantage, qui aura un aileron arrière très proéminent. Montez le volume et cliquez sur le lien ci-dessous pour entendre ce V12 par vous-même :

 

Les rumeurs disent que la V12 Vantage utilisera le même nom "RS" qu'en 2008, la Porsche 911 Turbo S étant la principale concurrente de la voiture de sport britannique. Outre l'aileron arrière évident, on peut s'attendre à ce que l'Aston présente un certain nombre d'améliorations visuelles pour accompagner cette décharge de puissance, comme l'ont montré les photos espion du prototype V12 Vantage en test sur le Nürburgring.

En supposant que la Vantage RS utilise le même moteur que le Speedster à moteur V12 - et il semblerait que ce soit le cas - sous le capot on devrait trouver un bloc 5,2 litres biturbo. Dans le Speedster, ce V12 produit une puissance de 700 chevaux (515 kilowatts) et 753 Nm, propulsant la voiture de sport décapotable à 100 km/h en seulement 3,4 secondes.

L'Aston Martin V12 Vantage (RS) fera ses débuts au début d'année prochaine avant d'être mise en vente en nombre très limité. En raison de sa disponibilité limitée et de la mise à niveau du moteur, on s'attend à une hausse de prix assez significative par rapport au modèle V8 actuel, qui commence autour de 150 000 €.