Face à des réglementations plus strictes en matière d'émissions, Aston Martin n'a pas d'autre choix que de réduire sa taille et de s'électrifier dans les années à venir, avant 2030, date à laquelle le moteur à combustion ne sera plus présent dans une voiture de route.

Certains modèles perdront leur moteur à essence bien plus tôt, puisque les responsables de Gaydon ont déjà annoncé que les remplaçantes de la Vantage et de la DB11 passeront exclusivement à l'électrique à partir de 2025.

En attendant, la marque britannique a publié une nouvelle image teaser de ce qui pourrait entrer dans l'histoire comme sa dernière voiture de route à moteur V12. Sans compter d'éventuels modèles uniques distincts de la Vantage, ce qui semble probable. Montrée aux côtés de ses prédécesseurs, la version phare porte une nouvelle calandre à lamelles horizontales, flanquée de prises d'air verticales. Un becquet avant proéminent est également visible, probablement dans le cadre d'une préparation aérodynamique plus poussée.

Bien qu'elle ne soit pas visible ici, la V12 Vantage pourrait avoir des embouts d'échappement montés au centre, à en juger par les photos espion de prototypes tournant sur le Nürburgring plus tôt cette année. La réponse d'Aston Martin à la Porsche 911 Turbo S devrait avoir un capot bombé pour faire de la place à un moteur vraisemblablement hérité de la V12 Speedster exclusive.

Il est encore trop tôt pour dire si le moteur biturbo de 5,2 litres sera modifié ou s'il atteindra la puissance de 690 chevaux (515 kilowatts) et le couple de 753 Newton-mètres du V12 Speedster. Un rapport récent de The Supercar Blog indique que les ingénieurs vont modifier le moteur pour le faire descendre d'un cran en termes de puissance, conservant environ 650 chevaux sous le pied droit.

Selon la même source, qui n'a pas encore été confirmée, la voiture aura une carrosserie entièrement en fibre de carbone pour gagner du poids et il est prévu de n'en produire que 299 exemplaires. Si la source est exacte, la première mondiale devrait avoir lieu en mars 2022, bien que cela paraisse tard compte tenu du fait que l'on en soit déjà au deuxième teaser publié par Aston Martin en ce mois de décembre 2021.

Pour finir, il convient de mentionner que les modèles Aston Marin équipés de V12 et d'autres moteurs à combustion de moindre importance pourraient encore vivre au-delà de 2030. Dans un rapport aux actionnaires publié en mars dernier, le PDG Tobias Moers a déclaré que les véhicules à essence réservés au circuit représenteront cinq pour cent de la production annuelle de l'entreprise à partir de la fin de la décennie.