Le V12 est-il mort ? NON !!

Le moteur V12 a toujours été synonyme de voitures de luxe ou super sportives, une architecture qui dépasse la technologie pure pour devenir le "roi des moteurs". Même en ces années de d'émissions de gaz d'échappement de plus en plus strictes, qui semblent vouloir décréter son extinction.

Mais la fin du moteur V12 est encore loin, comme le prouve la Ferrari 812 Competizione tout juste dévoilée, dont le V12 atmosphérique de 6,5 litres de 830 ch constitue la référence mondiale pour les voitures de route. Le nouveau coupé et le nouveau spider du Cheval Cabré s'attaquent à deux autres reines italiennes du V12 atmosphérique, la Lamborghini Sian FKP37 et la Pagani Huayra R.

Trois approches du V12

Si l'on compare les trois hypercars italiennes, on constate que chacune d'entre elles adopte une approche différente de la question de la réduction des émissions de gaz d'échappement, une question essentielle pour assurer l'avenir des voitures extraordinaires à moteur V12. La Ferrari 812 Competizione repose sur le classique moteur à aspiration pure, sans turbocompresseur ni électrification, mais avec un calage et une injection optimisés pour le rendre plus "propre".

Ferrari 812 Superfast Version Spéciale
Ferrari 812 Competizione
Lamborghini Sian
Lamborghini Sian
Pagani Huayra R
Pagani Huayra R

La Lamborghini Sian FKP 37 est elle déjà tournée vers l'avenir des supercars électrifiées, et elle le fait avec sa première voiture entièrement hybride de 48 volts qui est également équipée (la première au monde) d'un supercondensateur au lieu de la classique batterie lithium-ion. 

Écoutez-la chanter dans le test vidéo réalisé par nos confrères de Motor1 Italie : 

La troisième approche est celle suivie par la Pagani Huayra R, c'est-à-dire réaliser une voiture dédiée uniquement à la piste, non homologuée pour la route et conçue pour donner le maximum de performances sans devoir respecter les limites de CO2 et de NOx. Les seules émissions qu'elle doit contrôler sont les émissions sonores et, pour cette raison, l'équipement comprend des silencieux qui peuvent être installés sur les circuits si nécessaire. Le moteur est toujours un V12 à aspiration naturelle, mais cette fois-ci développé par Pagani avec la société allemande HWA AG pour obtenir la puissance monstrueuse de 850 ch.

Galerie: Pagani Huayra R

Pagani plus puissante sur piste, Ferrari sur route

Le parallèle entre ces trois challengers dotés de V12 nous indique que la Pagani est la plus puissante et la plus extrême des trois, suivie par la Ferrari qui s'avère être le V12 le plus puissant à conduire sur route et la Lamborghini suit de près, mais avec une technologie hybride de nouvelle génération.

  Ferrari 812 Competizione Lamborghini Sian FKP 37 Pagani Huayra R
Moteur V12, 65° atmosphérique V12, 60° atmosphérique + électrique V12, atmosphérique
Cylindrée 6,5 litres  6,5 litres  6,0 litres
Puissance 830 ch à 9250 tr/min 819 ch à 8500 tr/min (785 ch + 34 ch) 850 ch à 8250 tr/min
Couple 692 Nm à 7000 tr/min 720 Nm à 6750 tr/min 750 de 5500 à 8300 tr/min
Poids à sec 1487 kg 1600 kg (estimé) 1050 kg
Rapport poids/puissance 1,79 kg/ch 1,95 kg/ch (estimé) 1,23 kg/ch
Vitesse maxi > 340 km/h  > 350 km/h N.C.
Accélération 0 à 100 km/h 2,85 secondes < 2,8 secondes N.C.
Accélération 0 à 200 km/h 7,5 secondes 7,8 secondes (estimé) N.C.
Prix 499'000 € 2'900'000 € 3'172'000 €
Production 999 exemplaires (+ 549 Competizione A) 63 exemplaires (+ 19 Roadster) 30 exemplaires

Comme vous pouvez le constater au vu du prix de nos trois protagonistes V12, la Ferrari 812 Competizione est la plus "abordable" car elle coûte presque un sixième du tarif des Lamborghini et Pagani. Nous parlons de supercars et d'hypercars en série limitée, mais avec ses 999 unités prévues, Ferrari est aussi celle dont la production est la plus large.

Les autres V12 de la production actuelle

En dehors des trois voitures italiennes mentionnées ci-dessus, les voitures équipées de moteurs V12 sont très rares et représentent le fer de lance de chaque constructeur, souvent équipées de turbocompresseurs et, dans un cas, d'un système hybride. Nous les répertorions dans la liste ci-dessous, en précisant le type, la cylindrée et la puissance et en nous limitant aux modèles en vente ou sur le point d'arriver.

Aston Martin Valkyrie
Aston Martin Valkyrie
Gordon Murray Automotive T.50 Laisse coupée
Gondon Murray Automotive T.50
Rolls-Royca Cullinan
Rolls-Royce Cullinan
Aston Martin DB11 V12 V12 5.2 biturbo 608 ch
Aston Martin DB11 V12 AMR V12 5.2 biturbo 639 ch
Aston Martin DBS Superleggera V12 5.2 biturbo 725 ch
Aston Martin V12 Speedster V12 5.2 biturbo 700 ch
Aston Martin Valkyrie V12 6.5 biturbo + électrique 1176 ch (1014 + 162 ch électriques)
Ferrari 812 Superfast V12 6.5 atmosphérique 800 ch
Ferrari Monza SP1 et SP2 V12 6.5 atmosphérique 810 ch
Gordon Murray Automotive T.50 V12 4.0 atmosphérique 663 ch
Lamborghini Aventador S V12 6.5 atmosphérique 740 ch
Lamborghini Aventador SVJ V12 6.5 atmosphérique 770 ch
Lamborghini Essenza SCV12 (pour la piste) V12 6.5 atmosphérique 830 ch
Pagani Huayra Tricolore V12 6.0 atmosphérique 840 ch
Pagani Imola V12 6.0 atmosphérique 827 ch
Rolls-Royce Cullinan V12 6.7 atmosphérique 571 ch
Rolls-Royce Dawn V12 6.7 atmosphérique 571 ch
Rolls-Royce Ghost V12 6.7 atmosphérique 571 ch
Rolls-Royce Phantom V12 6.7 atmosphérique 571 ch
Rolls-Royce Wraith V12 6.6 atmosphérique 632 ch