Le design a toujours été un point crucial dans le développement de chaque Ferrari. L'exercice est difficile, puisque les équipes de design doivent sans cesse de réinventer, tout en préservant la philosophie de la marque et s'accorder avec les codes esthétiques modernes.

Les Ferrari, comme beaucoup d'autres voitures d'autres marques, n'échappent pas à l'intérêt de certains préparateurs. Si certains parviennent à conserver globalement l'esprit du constructeur en jouant simplement sur les performances, d'autres préfèrent revoir de fond en comble la voiture. De quoi donner lieu, parfois, à des préparations aux goûts douteux.

Sbarro GT8

Sbarro GT8

Elle est méconnaissable, mais sous cette carrosserie très étrange se cache bien une Ferrari 360 Modena. Cette supercar très spéciale a été conçue sur commande pour quelques clients fortunés par le designer Franco Sbarro au début des années 2000.

Seuls quelques exemplaires ont été fabriqués, dont cette version noire en photo et un modèle rose, beaucoup moins sobre. Tout ce qui reste de la 360 Modena originale sont les roues, le moteur et l'intérieur. Tout le reste a été entièrement revu.

Ferrari 458 Italia Katyusha par Nimrod Performance

Nimrod Performance Ferrari 458 Italia

Afin de se faire connaître du grand public, le préparateur slovaque Nimrod Performance a décidé, en 2014, de se présenter au Salon de Genève avec une Ferrari 458 Italia complètement transformée et rebaptisée "Katyusha".

La préparation ne concernait que la partie extérieure et se distinguait par un kit de carrosserie aux proportions exagérées et aux appendices aérodynamiques marqués. Ce kit intégrait des passages de roues très larges semblables à ceux de la Ferrari Enzo, une partie arrière "tronquée" et un aileron dérivé des Formule 1 de l'époque.

Ferrari 348 Lowrider

Ferrari 358 Lowrider

Au Japon, la culture lowrider est très répandue. Il existe de nombreux préparateurs spécialisés capables d'abaisser la hauteur de caisse jusqu'à un niveau impressionnant, donnant même parfois l'impression que la structure est tout simplement posée sur l'asphalte.

Parmi tous les spécialistes japonais, le préparateur FERS.Cru est sans doute allé un peu trop loin avec cette Ferrari 348. L'entreprise, basée à Hokkaido, a élargi la carrosserie d'une 348 et l'a abaissée au point que certains composants du moteur ne sont plus qu'à quelques millimètres de l'asphalte. En plus de ne pas être très esthétique, cette Ferrari doit sans doute aussi être l'une des moins pratiques.

Ferrari 458 Italia par Liberty Walk

Ferrari 458 Italia Liberty Walk

Restons dans le domaine des lowriders, où le préparateur japonais Liberty Walk en est un grand spécialiste également. Lamborghini, McLaren, Porsche, elles y sont toutes passées, tout comme cette pauvre 458 Italia.

Le résultat est original, avec un kit de carrosserie très large, un aileron gigantesque, des jantes de 20 pouces fabriquées par Forgiato et quelques autocollants, dont un où il est marqué : "imaginez ce que ce serait si tous les gens vivaient en paix". Il n'y a pas de garde au sol non plus ici, mais au moins le préparateur souligne qu'il y a une suspension pneumatique pour relever la voiture.

Ferrari F12 Berlinetta "La Revoluzione"

Mansory La Revoluzione

Dans un article consacré aux préparations les plus étranges, Mansory pourrait-il manquer à l'appel ? La réponse est non bien évidemment, surtout quand on sait que l'une de ses préparations les plus extravagantes concerne une Ferrari.

Présentée lors de l'édition 2013 du Salon de Francfort, la Ferrari "La Revoluzione" se base sur une F12 et possède une carrosserie entièrement réalisée en fibre de carbone peinte en rouge. La voiture se distingue avec de nombreux éléments aérodynamiques, ainsi que des jantes en alliage de 22 pouces à l'arrière et de 21 pouces à l'avant. Le résultat esthétique divise sans doute les passionnés, mais ce qui fait l'unanimité, c'est son V12 6,3 litres porté à 1 200 ch. Le prix ? 1,3 million d'euros.

Galerie: Ferrari : les préparations les plus extravagantes