La FIA va utiliser un système de détection électronique pour empêcher les pilotes d'abuser des limites de la piste.

Le problème des limites de la piste, principalement en sortie de virage, est un point de discussion majeur en F1.

Avant le Grand Prix de Hongrie, les vibreurs ont été modifiés sur le Hungaroring cette année, le circuit ayant été en partie rénové. La FIA s'est ainsi assurée que les limites de la piste ne deviendraient pas un problème.

Tandis que les anciens vibreurs en forme de boudin aux virages 6 et 7 ont été remplacés par des vibreurs de 50 mm, c'est une technologie informatique qui sera utilisée pour juger de l'abus des limites de la piste dans d'autres virages.

A lire aussi : Une dépanneuse crée la polémique en F3, un an après la mort de Bianchi

Aux virages 4 et 11, de nouveaux vibreurs doubles ont été installés, mais le dégagement derrière eux est à la même hauteur que les vibreurs, donc rien ne dissuade les pilotes de sortir large.

Pour s'assurer que les pilotes respectent les limites de la piste, la FIA a annoncé qu'un contrôle électronique serait mis en place. Dans une note envoyée aux équipes, le directeur de course Charlie Whiting a fait savoir :"Nous avons installé des boucles à 1,6 m du bord de la piste, ce qui nous alertera quand une voiture aura les quatre roues hors de la piste à ces deux endroits."

Source: Motorsport.com

La FIA met de l’électronique dans les vibreurs