Nouvelle série de tests pour Euro NCAP. L'organisme européen qui vérifie la sécurité et les différents dispositifs de conduite des voitures commercialisées les plus récentes a mis à l'épreuve trois nouveaux produits chinois.

Les vedettes des derniers tests sont les BYD Dolphin et Seal, et la XPeng P7. Ces trois modèles ont obtenu cinq étoiles.

BYD Dolphin

Le Dolphin a obtenu des notes très positives dans les quatre critères évalués par Euro NCAP, à savoir la protection des adultes, des enfants et des piétons/cyclistes, et l'efficacité des systèmes d'aide à la conduite.

Plus précisément, le crossover compact a obtenu une note de 89% pour la protection des adultes, avec un équipement complet en ce qui concerne les airbags pour le conducteur et le passager. La protection des enfants a atteint 87% et celle des piétons et des cyclistes 85%.

En ce qui concerne les aides à la conduite, le Dolphin a obtenu de bons résultats avec un équipement complet comprenant le freinage d'urgence, le maintien actif de la trajectoire et la détection de la fatigue du conducteur.

BYD Seal

Résultats similaires pour la Seal, le porte-étendard de BYD alimenté par batterie et développant 544 ch. La protection des adultes a obtenu un score de 89%, bien qu'Euro NCAP ait noté l'absence d'airbag genoux pour le conducteur et le passager. Une nouvelle fois 87% pour la protection des enfants, tandis que la protection des piétons et des cyclistes a obtenu 82%.

Dans ce dernier cas, les radars et caméras embarquées ont montré une certaine incertitude lors des tests à faible luminosité. Enfin, la Seal a obtenu 76% pour les dispositifs d'aide à la conduite. Ce qui a pénalisé le véhicule électrique, c'est l'absence de contrôle direct de la fatigue du conducteur par une caméra spécifique. Il faut toutefois préciser que cette dernière caractéristique n'est présente que sur très peu de voitures.

Xpeng P7

Le porte-étendard de Xpeng partage en grande partie les scores des "collègues" de BYD. La P7 a obtenu 87% pour la protection des adultes (avec quelques critiques dans les chocs latéraux) et 81% pour la protection des enfants (également pénalisés par l'absence de fixations Isofix sur les sièges avant et au centre de la rangée arrière).

81% également pour la protection des usagers vulnérables de la route, tandis que les dispositifs d'aide à la conduite ont obtenu 78%. Dans ce cas, on trouve une caméra qui surveille le mouvement des yeux du conducteur, détectant une éventuelle fatigue et suggérant un arrêt.

Galerie: Les crash-tests des BYD Dolphin et Seal et Xpeng P7