Avons-nous vraiment besoin d’une étude pour nous démontrer que les voitures sont de plus en plus grosses chaque année ? Exemple connu, mais terriblement révélateur : s’engager dans un parking parisien avec une voiture autre qu’une citadine devient (dans certains cas), complètement ridicule tant l’endroit et les places ne sont plus adaptés.

Mais la Fédération Européenne des transports et de l'environnement, qui regroupe les organisations non gouvernementales, a examiné les chiffres et tient à nous avertir. Les données révèlent que la plupart des nouveaux véhicules, sur le marché, s’élargissent d’un centimètre tous les deux ans. Par conséquent, ces voitures de plus en plus grosses deviennent trop grandes pour les routes et les places de stationnement du Vieux Continent, comme nous l’avons évoqué.

transport-environment-suv-study

Plus large que des supercars

La largeur d'une voiture neuve moyenne dépasse désormais 180 centimètres, soit approximativement la taille d'une place de stationnement typique dans les rues d'Europe. Cela réduit effectivement la voie de circulation utilisable, ce qui pose un défi particulier dans les villes historiques aux rues plus étroites. L’étude met en avant des exemples de véhicules particulièrement larges et, sans surprise, ce sont tous des SUV. Par exemple, les BMW X5, X6, X7 et XM dépassent tous deux mètres de largeur (comme une Lamborghini Aventador, c’est vous dire l’ampleur du problème), tandis que les Mercedes GLS, Audi Q8, Porsche Cayenne et Volkswagen Touareg sont juste en dessous de ce seuil.

Galerie: Audi Q8 (2023)

Pour être justes, nous ne devrions pas rejeter entièrement la faute sur les SUV, car les voitures "ordinaires" sont également devenues plus grosses au fil des décennies. Voiture populaire en Europe, la Skoda Octavia est techniquement une voiture compacte, mais elle s'étend sur 4,68 mètres de long et 1,82 mètre de large. Le véhicule le plus vendu de tous les temps en Europe, la Volkswagen Golf, mesure dorénavant 4,28 mètres de long alors que la Golf d'origine ne mesurait que 3,7 mètres.

Galerie: Skoda Octavia RS (2021)

Vive l’insécurité

La croissance continue n'est pas uniquement due à la demande de voitures plus spacieuses; elle est également influencée par l'augmentation des règles de sécurité. Un exemple facilement visible est celui des piliers élargis des véhicules d’aujourd’hui par rapport à il y a quelques décennies. Les régulateurs exigeant davantage de fonctionnalités de sécurité, les constructeurs automobiles ont besoin d’espace supplémentaire pour accueillir le matériel nécessaire. Plus la taille augmente, plus le poids augmente, ce qui a des répercussions négatives sur l'efficacité de la voiture en augmentant la consommation de carburant et les émissions, mais c'est une autre histoire.

Malgré tout, l’un des moteurs de cette tendance inquiétante est le SUV. Leur popularité ne faiblit pas et les constructeurs automobiles sont heureux d’en produire de plus en plus. Il existe également un problème de sécurité, car une étude menée par l'Institut belge pour la sécurité routière a révélé des résultats inquiétants. Les données d'accidents enregistrées en Belgique de 2017 à 2021 ont montré que le fait de relever l'avant d'un véhicule de 10 % augmentait de 30 % le risque de décès d'un piéton ou d'un cycliste. Imaginez, alors, les dégâts potentiellement causés par un Cybertruck

Y a-t-il une solution pour stopper cette soi-disant "auto-obésité" ? Rien n’a été fait pour le moment et la Fédération Européenne des transports et de l'environnement estime que cette tendance ne s'arrêtera pas sans une action réglementaire de la part des législateurs européens.

Galerie: Tesla Cybertruck