Le Groupe Renault s'est engagé depuis longtemps sur la voie du développement durable. L'une des premières expériences de concept "vert" remonte à 2007, lorsque la Dacia Logan ECO2 a été présentée, un prototype intéressant complètement révolutionné par rapport au modèle de série pour être hautement efficace. Et non, nous ne parlons pas d'un concept 100 % électrique, mais d'un modèle alimenté au biodiesel.

Super efficace et aérodynamique

Conçue pour participer au Challenge Bibendum 2008 à Shanghai, en Chine, une compétition connue pour mettre à l'épreuve les constructeurs automobiles dans leur quête d'efficacité énergétique, la Dacia Logan ECO2 Concept est équipée d'un moteur 1.5 DCi de 85 ch fonctionnant au biodiesel, garantissant des émissions de seulement 97 g/km de CO2.

Dacia Logan ECO2 Concept (2007)

Dacia Logan ECO2 Concept (2007)

Pour parvenir à ces résultats (largement en ligne avec les moteurs modernes), plusieurs modifications ont été apportées au moteur : révision des pistons, des injecteurs et du système d'injection, optimisation des engrenages et des huiles lubrifiantes pour minimiser les frottements.

L'aérodynamisme a été amélioré grâce à la mise en place de générateurs VORTEX sur le toit, d'un becquet fin sous le pare-chocs avant, de déflecteurs de roues et d'un aileron arrière, ce qui a permis de réduire le coefficient de traînée de 0,36 (valeur d'origine de la Logan) à 0,29.

Transformée de fond en comble

Les modifications ne s'arrêtent pas là. Sur la Dacia, la boîte de vitesses a été améliorée : les rapports ont été allongés et un système électronique a été installé pour suggérer des changements de vitesse optimaux, ce qui contribue à améliorer encore l'efficacité du véhicule.

De plus, les pneus spéciaux Michelin Pure 185/65 R15 sont conçus pour minimiser la résistance et contribuer à une consommation moyenne de seulement 3,8 l/100 km.

Dacia Logan ECO2 Concept (2007)

Le tableau de bord de la Dacia Logan ECO2 Concept 

Comme son nom l'indique, cette version spéciale de la Logan s'inscrit dans le cadre du projet ECO2 de Renault, qui visait à l'époque à identifier les modèles ayant le plus faible impact sur l'environnement.

Ces véhicules devaient être produits dans des usines conformes à la norme ISO 14001, émettre moins de 140 g/km de CO2 ou utiliser du biodiesel, et être fabriqués à partir de 95 % de matériaux recyclables, dont au moins 5 % de plastiques provenant de matériaux recyclés.

Galerie: Dacia Logan ECO2 Concept (2007)