Les voitures badgées "DS" adoptent une nouvelle structure de gamme plus compacte, basée sur deux niveaux de finition appelés Pallas et Étoile. Ce sont des noms très importants, car ils sont liés à l'histoire de la marque et à celle de la France. Leur objectif est de donner plus de clarté aux principales caractéristiques des modèles et leurs débuts ont attendu avril sur la DS 4.

Galerie: Essai DS 4 (France)

Pallas : déesse de la sagesse et de l'équilibre

Le nom Pallas est lié à l’histoire de DS. Pour s'en souvenir, il faut prendre un peu de recul, à l'époque où DS était un modèle et non une marque.

La DS19 a été présentée au public en octobre 1955 et son nom, qui se lit "Déesse" (littéralement), fait référence à la divinité.

En 1964, la DS Pallas fait ses débuts et fait un clin d’œil direct à la reine des déesses : Pallas Athéna, la déesse de la sagesse et de l'équilibre (mais aussi de la stratégie militaire). Aujourd'hui comme autrefois, Pallas est "destiné à satisfaire les vœux des clients les plus exigeants" et cette version sera caractérisée par une énorme attention portée aux détails.

Le haut de gamme : Étoile

Étoile est un nom très important, directement lié à Paris et à la France en général. C'est le symbole de la place Charles-de-Gaulle (anciennement place de l'Étoile), au centre de laquelle se dresse l'Arc de Triomphe, en haut de l'avenue des Champs-Élysées. C'est aussi le statut le plus élevé accordé aux danseurs de l'Opéra National de Paris depuis le XIXe siècle.

Pour cette raison, le haut de gamme DS sera baptisé Étoile, avec des intérieurs recouverts d'Alcantara ou de cuir Nappa de haute qualité. La nouvelle gamme se dévoilera plus de détails tout au long de l'année.

Galerie: DS 8 (2025), le rendu par Motor1.com