À partir de 2026, Audi ne vendra plus que des voitures électriques. Le constructeur d'Ingolstadt a récemment confirmé son engagement dans l'électrification de sa gamme, ce qui signifie que nous verrons un certain nombre de révolutions dans la gamme de la marque allemande dans les années à venir.

L'un des modèles les plus importants de la marque sera sans aucun doute le modèle électrique d'entrée de gamme, qui pourrait prendre la place de l'actuel Q2. Voici donc à quoi pourrait ressembler le nouveau SUV du segment B d'Audi.

Le premier regard

Pour l'instant, la marque n'a pas officiellement confirmé le Q2 e-tron et les premiers prototypes n'ont même pas été aperçus sur la route. Mais pour rester compétitif sur ce segment, une "adaptation" électrique du Q2, qui n'est pour l'instant disponible qu'en motorisation essence et diesel, semble une évidence.

Audi Q2 e-tron, il render di Motor1.com

Audi Q2 e-tron, le rendu de Motor1.com

En principe, ce modèle devrait confirmer des proportions compactes, avec une longueur d'environ 4,2 à 4,3 mètres et une largeur proche de 1,8 mètre. Le design devrait être influencé par les grands "frères" Q4 et Q6 e-tron, le Q2 pourrait reprendre le style de la calandre Singleframe et la forme subtile des phares. Même chose à l'arrière, où Audi devrait adopter une barre de diodes électroluminescentes couvrant tout le hayon.

La question du moteur

Il est évidemment difficile d'imaginer les détails techniques précis de cette nouvelle Audi. Avec une sortie hypothétique en 2026, il est possible que le Q2 e-tron soit équipé d'un groupe motopropulseur de nouvelle génération, avec de nouvelles batteries et de nouveaux moteurs électriques.

Audi Q2, i nuovi allestimenti

Audi Q2, la génération actuelle

Il n'est pas exclu qu'Audi "emprunte" certains composants à Volkswagen, peut-être les mêmes que ceux qui équipent l'ID.2 (qui aura sa propre version crossover) afin de réduire les coûts de production et d'être compétitif au niveau du prix, qui pourrait se situer autour de 45 000-50 000 euros. Dans tous les cas, nous prévoyons une autonomie d'au moins 400 km, des puissances d'environ 200-250 ch et des versions à traction arrière et intégrale.

Pour plus d'informations, nous attendons les mises à jour d'Ingolstadt.

Galerie: Audi Q2 e-tron, le rendu de Motor1.com